Michel Lamothe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lamothe.
Michel Lamothe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Michel Lamothe (connu aussi sous le pseudonyme de Willie), né le [1] à Saint Hyacinthe et décédé le dans la même ville, était un musicien québécois.

Il est reconnu pour avoir joué la basse avec les groupes Les Gants Blancs, Offenbach, Corbeau et Corbach.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Lamothe est originaire de la région de Saint-Hyacinthe au Québec (Canada). Il est le fils du chanteur country et acteur Willie Lamothe, de là son surnom de Willie. Son père compose d'ailleurs une chanson, après sa naissance, intitulée Allo, allo petit Michel devenu un classique du country québécois. Après une enfance heureuse à jouer d'abord au hockey puis au golf, Michel joue de la basse avec Les Sphinx, un orchestre local.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1967 il rejoint Les Gants Blancs, un groupe de la vague yéyé formé de Gérald Boulet à l'orgue et au chant, son frère Denis à la batterie et le guitariste Rick Horner. Après quelques 45 tours dont Dis-moi son nom qui est en fait une adaptation d'une chanson des Who Call me lightning, pour lequel ils invitèrent le guitariste Jean Gravel des Héritiers. Le groupe se détourne du style rétro-yéyé et adopte un style rock beaucoup plus cru. Rick Horner quitte le groupe et les musiciens se souviennent de ce guitariste Jean Gravel venu les épauler pour un 45 tours, ils l'invitent à les rejoindre. Jean accepte et on change le nom du groupe pour Offenbach Soap Opera. Après l'arrivée de Pierre Harel à titre de parolier, on laisse tomber le Soap Opera et le groupe devient ainsi Offenbach. En 1977, Michel et Wézo quittent Offenbach pour intégrer le groupe Corbeau avec Pierre Harel au chant et Donald Hince à la guitare. Puis viennent se greffer à Corbeau, Jean Millaire ancien guitariste du groupe Expedition et qui a aussi joué brièvement avec Offenbach et Marjolaine Marjo Morin au chant qui était alors choriste pour François Guy. Harel quitte le groupe juste avant la parution du premier album éponyme qui sort en Octobre 1979. Jusqu'en 1984, Corbeau frappe fort dans le paysage rock québécois, puis après un dernier album en concert Dernier Cri parut la même année, le groupe se sépare suite au départ de Jean Millaire et Marjo qui entreprend une carrière solo. Puis en 2000, Michel retrouve Pierre Harel alors qu'il enregistre l'album Willie Lamothe et fils, avec de grands noms du country québécois dont Bobby Hachey, Danielle Lamothe, Patrick Norman et Roger Miron entre autres et tout cela donnera naissance au spectacle De Willie à Willy la même année. En 2002, Pierre Harel réunit la bande, à l'exception de Marjo, dans le but d'enregistrer l'album Hôtel Univers sous le nom de Corbeau 85, on y retrouve donc Michel à la basse, Roger Belval à la batterie et Donald Hince à la guitare ainsi que Jean Gravel d'Offenbach aussi à la guitare. D'autres musiciens participent à cet album, Michel Bessette et Scott Price aux claviers, Bob Champoux à la guitare et Claude Arsenault à la basse. Toujours la même année, tout ce beau monde se retrouve avec Pierre Harel pour enregistrer l'album hommage à Félix Leclerc Félix Leclerc en colère, avec à nouveau Michel Lamothe, Roger Belval, Jean Gravel ainsi que Bob Champoux à la guitare et Michel Bessette au piano. En 2009, Michel retrouve Donald Hince et Wézo ainsi que Jean Millaire pour participer à la pièce Demain, le classique de Corbeau que Marjo reprend sur son album Marjo et ses hommes Volume 1.

Décès[modifier | modifier le code]

Michel est décédé le 25 mars 2019 à Saint-Hyacinthe des suites d'un arrêt cardiaque[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Gants Blancs

- 4 singles :

  • 1967 : Dis-moi son nom
  • 1967 : Le vagabond
  • 1967 : Le bal masqué
  • 1967 : Caroussel.
Offenbach

- Albums studios :

- Album Live :

- Bandes sonores :

  • 1973 : Bulldozer - Musique du film de Pierre Harel, avec à nouveau Câline de doux blues et Faut que j'me pousse.
  • 1974 : Tabarnac - Bande sonore du film de Claude Faraldo sur le voyage du groupe en France. Album Double.

- Compilations :

  • 1975 : Les Grands Succès Barclay Vol 20 - Album Double
  • 1992 : Offenbach 1 - 3 - 5 - Coffret 3 CD
  • 1992 : Offenbach 2 - 4 -6 - Coffret 3 CD
  • 1994 : C'était plus qu'une aventure 1972 à 1985
  • 1994 : Les Incontournables Blues
  • 1997 : Les Incontournables Vol 3
  • 1999 : Les 20 plus grands succès Vol 1
  • 2002 : Les 20 plus grands succès Vol 2
  • 2007 : L'Ultime d'Offenbach - Coffret 2 CD +1 DVD.
  • 2014 : Offenbach, Les 20 plus grands succès
Corbeau

- Albums studios :

  • 1979 : Corbeau - Avec Pierre Harel et Marjo au chant.
  • 1981 : Fou
  • 1982 : Illégal

- EP :

  • 1983 : Visionnaire

- Album Live :

  • 1984 : Dernier cri

- Compilation :

  • 1992 : L'intégrale - Album double qui regroupe les trois premiers albums studio plus le EP.
Pierre Harel
  • 2004 : Félix Leclerc en colère - Album hommage à Félix Leclerc.
  • 2005 : Rock ma vie
Collaboration
  • 2000 : Willie Lamothe et fils : Michel Lamothe, en compagnie de Pierre Harel, Danielle Lamothe, Justin Boulet, Bobby Hachey, etc. - Album Double
Corbeau 85
  • 2004 : Hôtel Univers
Corbach
  • 1994 : Rite Rock
  • 1996 : Amérock du Nord
Marjo
  • 2009 : Marjo et ses hommes Volume 1 - La chanson de Corbeau Demain
  • 2012 : Marjo et ses hommes L'intégrale - Idem. Album double.
Collaborations

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Une admiratrice de Willie », sur BAnQ, Radiomonde et Télémonde, (consulté le 26 mars 2019), p. 14
  2. « Le bassiste d'Offenbach Michel Lamothe est décédé », sur journaldemontreal.com, (consulté le 25 mars 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]