Michael Gielen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michael Gielen
Description de cette image, également commentée ci-après
Michael Gielen (à droite) après la première de Ein Traumspiel par Aribert Reimann (au centre) en 1965.
Nom de naissance Michael Andreas Gielen
Naissance
Dresde, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès (à 91 ans)
Mondsee, Drapeau de l'Autriche Autriche
Activité principale Chef d'orchestre, compositeur
Maîtres Erich Kleiber

Michael Andreas Gielen (né le à Dresde (Allemagne) et mort le à Mondsee (Autriche)[1]) est un chef d'orchestre et compositeur autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

En raison des origines juives de sa mère, Michael Gielen se réfugie, en 1940, avec sa famille, à Buenos Aires, où il apprend le piano et la composition[2]. Il se familiarise avec la direction d'orchestre au côté d'Erich Kleiber, dont il fut le co-répétiteur au Teatro Colón. Il fait également des études de philosophie.

À partir des années 1970, Michael Gielen s'est construit une réputation inébranlable de spécialiste de la musique du XXe siècle, et tout particulièrement de la Seconde école de Vienne et de Gustav Mahler. En 1979, il enregistre le Requiem de Berlioz.

De 1986 à 1999, il dirige l'Orchestre symphonique de la SWR de Baden-Baden.

Il est élu membre de l'Académie des arts de Berlin en 1997[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]