Max Domi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Domi.
Max Domi
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Winnipeg (Canada)
Joueur
Position Attaquant
Tire de la gauche
Équipe LNH Canadiens de Montréal
Ancienne(s) équipe(s) Coyotes de l'Arizona
Repêc. LNH 12e choix au total, 2013
Coyotes de Phoenix
Carrière pro. Depuis 2015

Max Domi (né le à Winnipeg, dans la province du Manitoba au Canada) est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace[1]. Il évolue au poste d'attaquant[2]. Il est le fils de Tie Domi[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Domi est connu pour avoir un style de jeu physique tout comme son père, mais plus habile et rapide que ce dernier. Il est connu pour rechercher à déranger les joueurs adverses et ne pas craindre les combats. Son attitude sur la patinoire lui vaut d'être décrit comme une « petite peste »[4].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Il a grandi à Toronto dans l'Ontario. Depuis son enfance, il est atteint de diabète juvénile[4]. En 2011, il commence sa carrière avec les Knights de London dans la Ligue de hockey de l'Ontario. L'équipe remporte la Coupe J. Ross Robertson 2012 et 2013. Il est repêché à la douzième position du repêchage d'entrée dans la LNH 2013 par les Coyotes de Phoenix. Il passe professionnel avec les Coyotes de l'Arizona en 2015. Le , il joue son premier match dans la Ligue nationale de hockey avec les Coyotes chez les Kings de Los Angeles[5]. Il enregistre alors son premier but et sa première aide.

Le 15 juin 2018, il est échangé aux Canadiens de Montréal en retour de l'attaquant Alex Galchenyuk.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il représente le Canada au niveau international. Il a gagné la médaille d'or au championnat du monde junior 2015. C'est lors de ce tournoi qu'il devient ami avec Anthony Duclair, son future coéquipier avec les Coyotes de l'Arizona[4].

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

LHO[modifier | modifier le code]

  • 2012 : nommé dans la deuxième équipe des recrues.
  • 2014 : nommé dans la troisième équipe d'étoiles.
  • 2015 : nommé dans la première équipe d'étoiles.

Championnat du monde junior[modifier | modifier le code]

  • 2015 : nommé meilleur attaquant.
  • 2015 : termine meilleur buteur.
  • 2015 : nommé dans l'équipe d'étoiles.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[6]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2010-2011 Buzzers de St. Michael's LHJO 2 1 1 2 0 - - - - -
2011-2012 Knights de London LHO 62 21 28 49 48 19 4 5 9 10
2012-2013 Knights de London LHO 64 39 48 87 71 21 11 21 32 26
2013-2014 Knights de London LHO 61 34 59 93 90 9 4 6 10 8
2014-2015 Knights de London LHO 57 32 70 102 66 9 5 4 9 16
2015-2016 Coyotes de l'Arizona LNH 81 18 34 52 72 - - - - -
2016-2017 Coyotes de l'Arizona LNH 59 9 29 38 40 - - - - -
2017-2018 Coyotes de l'Arizona LNH 82 9 36 45 73 - - - - -
2018-2019 Canadiens de Montréal LNH Saison en cours ?
Totaux LNH 222 36 99 135 185 - - - - -

Au niveau international[modifier | modifier le code]

statistiques par compétition
Année Équipe Évènement PJ  B   A  Pts Pun +/- Résultat
2015 Drapeau : Canada Canada U20 Championnat du monde junior 7 5 5 10 4 +10 Médaille d'or Médaille d'or
2016 Drapeau du Canada Canada Championnat du monde 10 1 0 1 4 0 Médaille d'or Médaille d'or

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Max Domi », sur Eliteprospects.com (consulté le 3 décembre 2015).
  2. (en) « Max Domi profile », sur Eurohockey.com (consulté le 3 décembre 2015).
  3. (en) « Tie Domi », sur Eliteprospects.com (consulté le 3 décembre 2015).
  4. a, b et c « Qui est Max Domi? », Journal de Montréal, (consulté le 17 juin 2018).
  5. « Max Domi - Statistiques », sur www.nhl.com (consulté le 3 décembre 2015).
  6. (en) « Max Domi hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 3 décembre 2015).