Maureen Wingrove

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wingrove.
Maureen Wingrove
Description de l'image defaut.svg.
Alias
Diglee
Naissance
Lyon, France
Nationalité Drapeau de la France France
Profession

Maureen Wingrove alias Diglee[1],[2], née le à Lyon est une illustratrice, autrice de bande dessinée et romancière française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maureen Wingrove étudie le dessin à l'école Émile-Cohl à Lyon[3] et en est diplômée en 2009. Elle vit dans la région lyonnaise.

Travaux[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

En 2007, Maureen Windgrove débute un blog BD[4] pendant ses études à l'école Émile Cohl, sous le pseudonyme Diglee. Elle y publie d'abord des travaux réalisés à Émile Cohl, des croquis mais aussi des BD, inspirées pour la plupart par son quotidien. Ce sont ces dernières qui récoltent le plus de succès et qui la pousse à continuer dans cette voie[5].

Le phénomène Blog BD[modifier | modifier le code]

L'exemple de Pénélope Bagieu et la notoriété croissante des blogs BD participent à la faire connaitre. Elle est présente dès 2008 au Festiblog[6].

En mai 2010, elle change de blog, principalement car le précédent ne permettait pas un affichage satisfaisant des images[7] et entame celui qui la fera connaitre plus largement du grand public http://diglee.com/.

Elle publie 2 ouvrages reprenant des BD publiées sur son blog aux éditions Marabout, en 2011 et 2012.

Évolution de son travail et engagements[modifier | modifier le code]

Elle continue à publier des BD ou articles illustrés inspirés de son quotidien sur son blog, tout en réalisant des travaux d'illustrations. Dès 2014, elle publie des travaux dans un style différent, à l'encre, signé de ses initiales MW[8]. Son style évolue, parfois plus proche du croquis, pour illustrer des articles où elle s'exprime sur des sujets comme le harcèlement de rue ou l'acceptation de soi.[9]. Elle dénonce notamment un épisode où on lui a demandé de "maigrir" un personnage dans une illustration qui était pourtant décrit comme "pulpeuse"[10].

Elle s'exprime de plus en plus régulièrement sur le sexisme, vécu via le harcèlement de rue ou perçu dans la littérature par exemple. Elle entame dès 2016 la réalisation de portraits de femmes célèbres, afin de contribuer à une plus grande reconnaissance des autrices, notamment Anaïs Nin qu'elle affectionne particulièrement"[11].

Elle publie en 2017 Libres ! Manifeste pour s'affranchir des diktats sexuels avec Ovidie qui prolonge cet engagement.

Son style ne cesse d'évoluer depuis 2014, notamment lors du challenge Inktober 2017, qui consiste à dessiner un dessin à l'encre par jour pendant le mois d'octobre, où elle illustre de nombreux poèmes, tous écrits par des femmes[12]. Ces illustrations s'imprègnent de mysticisme avec de nombreux décors floraux et des astres (lunes, étoiles...). Elle signe désormais de ses initiales MW, délaissant progressivement le pseudonyme Diglee.

Romans[modifier | modifier le code]

Elle publie en 2017 son premier roman Mémoires d'une jeune guenon dérangée, premier tome du Journal intime de Cléopâtre Wellington, une adolescente de 13 ans. Le second tome Autant en emporte la musaraigne est publié le 11 octobre 2018.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Collaborations hors illustrations[modifier | modifier le code]

Maureen Wingrowe participe avec Nuan C, marque lyonnaise de bijoux, à la réalisation de quelques pièces en édition limitée[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Xavière Laffont, « “Forever bitch” : petites scènes de la vie amoureuse des trentenaires », sur madame.lefigaro.fr, (consulté le 9 janvier 2014)
  2. David Tapissier, « Diglee, toujours romantique », sur leprogres.fr, (consulté le 9 janvier 2014)
  3. Leïla Piazza, « C’est bien beau d’être artiste #18 Diglee », sur rue89lyon.fr, (consulté le 9 janvier 2014)
  4. Diglee, « Diglee Illustratrice », (consulté le 12 octobre 2018)
  5. madmoiZelle, « Diglee, l'interview », sur https://youtube.com, (consulté le 12 octobre 2018)
  6. madmoiZelle, « Diglee, l'interview », sur https://youtube.com, (consulté le 12 octobre 2018)
  7. Diglee, « La rencontre, THE rencontre, le repas du siècle. », sur http://diglee.canalblog.com, (consulté le 12 octobre 2018)
  8. Diglee, « Encre », sur http://diglee.com, (consulté le 12 octobre 2018)
  9. Diglee, « Stop Harcèlement de rue », sur http://diglee.com, (consulté le 12 octobre 2018)
  10. Diglee, « Ma prise de conscience tardive quant au rôle des images, même dessinées, sur l’acceptation de soi… », (consulté le 12 octobre 2018)
  11. Diglee, « Anaïs Nin », (consulté le 12 octobre 2018)
  12. Diglee, « Poètesses et Inktober », (consulté le 12 octobre 2018)
  13. Diglee, « Poèsie cosmique », (consulté le 12 octobre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]