Manolosanctis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création Mars 2009
Fondée par Arnaud Bauer, Maxime Marion, Mathieu Weber
Fiche d’identité
Forme juridique SAS
Statut Éditeur indépendant
Siège social Paris  (France)
Spécialités Bande dessinée, Roman graphique
Collections Karma, Gomorrhe, Médée, Agora, Styx, Gemini, Hors Collection
Langues de publication Français
Diffuseurs La Diff'

Manolosanctis était une maison d’édition spécialisée dans la bande dessinée créée en 2009.

L'histoire[modifier | modifier le code]

Créé en mars 2009 par Arnaud Bauer, Maxime Marion et Mathieu Weber, manolosanctis est une maison d’édition qui repose sur le site web de partage de bande-dessinée manolosanctis.com[1].

En décembre 2009, quatre albums sont produits : Base Neptune de Renart, Oklahoma Boy de Thomas Gilbert, À Renaud de Maureen Wingrove (plus connue sous le nom de Diglee) et le collectif Phantasmes parrainé par Pénélope Bagieu. Manolosanctis est accrédité en tant que projet numérique innovant par le Centre national du livre[2].

Début 2010, manolosanctis s'agrandit, lance sa propre application iPhone gratuite et déménage pour s'installer à la pépinière Paris Innovation Réunion, dans les anciens bureaux de Rue89. Elle obtient également le label Oséo Excellence, qui récompense les 2000 start-up françaises les plus prometteuses.

En juin 2010, après la signature d'un accord de distribution avec le groupe La Martinière - Le Seuil, les albums manolosanctis sont vendus en librairie. Depuis mars 2011, ils sont également disponibles sur Iznéo, un portail de bande dessinée en ligne où il est possible de louer ou d'acheter les albums.

Manolosanctis lance son site en anglais en janvier 2011. Le site accueille désormais des membres anglophones et des albums dans d’autres langues que le français.

La société n'est cependant pas rentable et accumule des pertes[3]. En janvier 2012, le fondateur Maxime Marion annonce que suite à « l ’échec d’une opération de financement » Manolosanctis est en faillite. La société est mise en liquidation judiciaire.

Le modèle manolosanctis[modifier | modifier le code]

Manolosanctis est une maison d’édition qui repose largement sur son site internet[4]. Le site de manolosanctis s’adresse aux jeunes auteurs désireux de faire connaître leur travail. Il est possible d’y publier et de lire des BD gratuitement et de manière illimitée. Le site permet à la maison d’édition de repérer des jeunes talents qui sont ensuite édités en version papier. En mai 2011, manolosanctis a édité 21 albums dans 6 collections. Ils sont distribués en France, Belgique, Suisse et Québec.

La ligne éditoriale[modifier | modifier le code]

Le style des albums édités se rattache à la nouvelle BD[5] ou BD indépendante. Les thématiques abordées visent principalement un public âgé entre 18 et 35 ans au travers de sept collections différentes.

Les collections[modifier | modifier le code]

Karma[modifier | modifier le code]

Les albums de la collection « Karma » abordent des thématiques sombres et teintées de réflexion sociale.

Albums édités :

Gomorrhe[modifier | modifier le code]

« Gomorrhe » est une collection largement inspirée du cinéma gore ou de série B.

Albums édités :

Gemini[modifier | modifier le code]

Cette collection réunit des récits fantastiques et d’aventures. Elle est divisée en deux sous-collections.

Albums édités :

Médée[modifier | modifier le code]

La collection 100 % filles de manolosanctis aborde des thématiques plus douces, souvent sociales, comme la vie d’une catcheuse amateur dans Princesse Suplex. Les deux premiers livres de la collection ont été édités en petit format.

Albums édités :

Styx[modifier | modifier le code]

Les albums de « Styx » abordent les thématiques de l’enfance ou de la jeunesse.

Albums édités :

Agora[modifier | modifier le code]

« Agora » est une collection de recueils collectifs publiés à l’issue de concours destinés à promouvoir de jeunes talents. Chaque recueil est parrainé par un auteur confirmé. Les candidats sont appelés à proposer un micro-récit sur un thème donné ou en partant de quelques planches dessinées par le parrain. Les vingt récits sélectionnés sont ensuite publiés dans ces recueils à la finition exceptionnelle.

Hors Collection[modifier | modifier le code]

Albums édités :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]