Mary Shakespeare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant anglais
Cet article est une ébauche concernant une personnalité anglaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mary Shakespeare, née Arden en 1537 et morte en 1608, est la mère du dramaturge anglais William Shakespeare.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mary est huitième et dernière fille de Robert Arden. Ce dernier meurt en décembre 1556. Mary hérite de sa ferme à Wilmcote, dans le Warwickshire.

Mary épouse John Shakespeare en 1557. Elle a 20 ans. Le père de John, Richard Shakespeare, loue des terres au père de Mary à Snitterfield. Dans ces conditions, Mary peut avoir connu son futur époux dès l'enfance.

Le couple a huit enfants, dont trois meurent en bas-âge :

  • Joan (1558) ;
  • Margaret (1562-1563) ;
  • William (1564-1616) - futur dramaturge ;
  • Gilbert (1566-1612) ;
  • Joan (1569-1646) ;
  • Anne (1571-1579) ;
  • Richard (1574-1613) ;
  • Edmund (1580-1607).

Mary est issue d'une famille de notables dont les origines remontent à la conquête normande. Certains de ses membres sont catholiques. Quelques-uns ont joué un rôle historique, tels :

Maison de Mary Arden[modifier | modifier le code]

La ferme de Mary Arden, située à Wilmcote, est restée en bon état car elle a toujours été exploitée. En 1930, elle est acquise par le Shakespeare Birthplace Trust et réaménagée dans le style Tudor. En 2000, on découvre que le bâtiment connu sous le nom de Maison de Mary Arden a en fait appartenu à Adam Palmer, un voisin. La demeure est alors rebaptisée Ferme de Palmer. La maison de la famille Arden, voisine de la ferme de Palmer, est acquise par le Shakespeare Birthplace Trust en 1968 sans qu'on en connaisse alors l'origine. Aujourd'hui, la maison et la ferme sont des musées consacrés au XVIe siècle.

[[]]