John Shakespeare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
John Shakespeare
John Cheere's Shakespeare (20787546724).jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Père
Richard Shakespeare (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
William Shakespeare
Gilbert Shakespeare (en)
Joan Shakespeare (en)
Edmund Shakespeare (en)
Joan Shakespeare (d)
Margaret Shakespeare (d)
Anne Shakespeare (d)
Richard Shakespeare (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coat of arms of William Shakespeare.svg
Blason

John Shakespeare, né vers 1530[1] et mort en à Stratford-upon-Avon[2], est le père du dramaturge anglais William Shakespeare.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Richard Shakespeare, présent à Stratford en 1552[1], habitant probablement Snitterfield et mort en 1601[3]. Richard est un métayer établi sur les terres de Robert Arden, le père de Mary et futur beau-père de John[3].

John devient gantier[2] et marchand d'articles de maroquinerie. Négociant prospère en peaux et en laine, il est aussi prêteur[1] et tire également profit de la spéculation foncière comme propriétaire de la maison aujourd'hui dénommée « the Birthplace ».

C'est un notable de la ville de Stratford-upon-Avon. En 1565, il y est élu conseiller municipal, et il en devient ensuite grand bailli (ou maire)[2].

En 1557, il épouse Mary Arden, fille de Robert Arden, un notable de Wilmcote. Le couple emménage dans une maison située à Henley Street. Il a huit enfants, dont trois meurent en bas âge :

  • Joan (1558) ;
  • Margaret (1562-1563) ;
  • William (1564-1616) - futur dramaturge ;
  • Gilbert (1566-1612) ;
  • Joan (1569-1646) ;
  • Anne (1571-1579) ;
  • Richard (1574-1613) ;
  • Edmund (1580-1607).

La réussite de John Shakespeare le pousse à solliciter des armoiries. William les lui fait obtenir en 1596, assorties de la devise « Non sans droit ».

On suppose que John Shakespeare est resté fidèle à sa foi catholique.

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Richard
Shakespeare

(1490-1561)
 
Robert
Arden
(† 1556)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
John
Shakespeare

(1531-1601)
 
Mary
Arden

(1537-1608)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Richard
Hathaway
(† 1581)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Joan
Shakespeare
(1558-1558)
 
Margaret
Shakespeare
(1562-1563)
 
William
Shakespeare

(1564-1616)
 
Gilbert
Shakespeare

(1566-1612)
 
Joan
Shakespeare

(1569-1646)
 
Anne
Shakespeare
(1571-1579)
 
Richard
Shakespeare
(1574-1613)
 
Edmund
Shakespeare

(1580-1607)
 
Anne
Hathaway

(1555-1623)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
John
Hall

(1575-1635)
 
Susanna
Hall

(1583-1649)
 
Hamnet
Shakespeare

(1585-1596)
 
Judith
Quiney

(1585-1662)
 
Thomas
Quiney

(1589-1662)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Thomas
Nash
(1)
(1593-1647)
 
Elisabeth
Barnard

(1608-1670)
 
John
Barnard
(2)
(1604-1674)
 
Shakespeare
Quiney
(1616-1617)
 
Richard
Quiney
(1618-1639)
 
Thomas
Quiney
(1620-1639)
 
 
 
 
 


Les ascendants et descendants directs de Shakespeare sont en bleu, ses frères et sœurs en rouge, la famille de sa femme en jaune et ses parents par alliance en vert. Certaines dates sont approximatives.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c The Oxford Companion to Shakespeare, Oxford University Press, Michael Dobson, Stanley Wells et Erin Sullivan, 2015, pp. 488-489.
  2. a b et c A Dictionary of Shakespeare, Stanley Wells et James Shaw, Oxford University Press, 2005, p. 161.
  3. a et b William Shakespeare: The Anatomy of an Enigma, Peter Razzell, Caliban Books, 1990, chapitre II : The Rise Of John Shakespeare.

Liens externes[modifier | modifier le code]