Marin-pompier en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plaque militaire d'un Land Rover des Marins-Pompiers de la base navale de Brest

En France, les marins-pompiers sont des pompiers militaires issus de la Marine nationale. Ils sont chargés de veiller à la sécurité des personnes, des biens et de l'environnement dans les bases navales ainsi que dans la ville de Marseille. Leurs missions sont principalement:

Formation[modifier | modifier le code]

Le recrutement externe se fait avec au minimum l'obtention du brevet des collèges. Ils doivent satisfaire à des conditions physiques exigeantes et réussir un concours sous forme de questionnaire à choix multiples (QCM).

L'école des marins-pompiers est principalement implantée à Marseille. Une partie du reste de la formation se fait au Centre d'instruction naval de Saint-Mandrier face à Toulon.

La formation dure environ 20 semaines avant d'être affecté à Marseille, dans les bases navales ou sur les bâtiments de guerre.

Cette formation est maritime et militaire mais surtout professionnelle (manœuvre du matériel incendie, secourisme, hydraulique...).

La validation du Brevet d'Aptitude Technique (BAT) intervient après 2 ans d'affectation passée à terre ou sur un bateau.

Les marins-pompiers des bases navales[modifier | modifier le code]

Marins-pompiers de l'Arsenal de Brest lors du

Les marins-pompiers de la Marine constituent 4 compagnies et sont affectés à Cherbourg (80 personnels), Brest (120 personnels), l'île Longue (110 personnels) et Toulon (130 personnels), avec des détachements dans les bases de l'aviation navale.

Ils ont pour mission d'assurer la sécurité des personnels et des infrastructures immobilières des arsenaux ainsi que celle des bâtiments et des aéronefs qui y sont basés.

Ils n'ont pas vocation à participer aux secours hors des enceintes militaires, mais peuvent prêter leur concours, si besoin, aux sapeurs-pompiers des villes portuaires où ils sont affectés et réciproquement, selon des conventions.

Ils disposent d'engins de lutte contre les incendies et de secours à victimes ainsi que de bateaux-pompes.

Le bataillon de marins-pompiers de Marseille[modifier | modifier le code]

À Marseille, le Bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) est depuis 1939, le corps des pompiers municipaux. Il agit selon les ordres et les directives du maire par l’intermédiaire d'un adjoint délégué.

Le BMPM est "hors-budget" de la Marine nationale. Son budget (100 millions d'euros en 2013) est financé à 76 % par la ville de Marseille. Les 24 % restants étant à la charge des organismes liés à la municipalité par conventions et où le BMPM assure ou participe à leur sécurité.

Ces 2 400 personnels (100 officiers et médecins, 1900 marins pompiers, 300 marins de la flotte et 100 employés municipaux), commandés par un vice amiral, ont pour missions :

  • La prévention et la lutte contre les périls de toutes natures et prennent en charge le secours à victimes (SMUR).
  • L'armement de la vedette de la SNSM, "La Bonne mère de Marseille" basée au Centre d'incendie et de secours (CIS) du port de plaisance de la Pointe Rouge.
  • La mise en place deux détachements dans les CHU "Nord" et "La Timone"

En 2014, ils ont effectué 114 000 interventions dont 83 % relèvent du secours à victimes, médicalisées ou non.

Pompiers polyvalents, en cas de sinistre majeur, ils peuvent être amenés à intervenir en renfort sur le territoire national ou à l'étranger.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]