Marie Jules Louis d'Y de Résigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie Jules Louis d'Y de Résigny
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Officier, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
Grade militaire
Général de brigade (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Blason Y Somme.svg
blason

Marie, Jules, Louis d'Y de Résigny, né le à Résigny et mort le à Paris, est un général de brigade français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Marie-Louis-Étienne d'Y, chevalier, seigneur de Résigny, officier d’infanterie au régiment de Bourbon, marié avec Marie-Louise de Macquerel [2].

Il entre à l'école militaire de Fontainebleau en 1805, nommé sous-lieutenant, au 7e régiment de chasseurs à cheval, le et lieutenant dans le même corps en 1810, il y sert sans interruption jusqu'en 1813 époque à laquelle il est promu au grade de capitaine et décoré de la Légion d'honneur. Il passe aide de camp auprès du duc de Plaisance en 1813.

Y de Résigny fait toutes les campagnes de la grande armée : campagne de 1806 et de 1807, en Prusse et en Pologne ; celle de 1808, en Espagne; celle de 1809, en Allemagne; celle de 1812, en Russie ; les deux campagnes de 1813, en Allemagne et enfin, celle de France, en 1814.

Napoléon Ier, à son retour de l’île d'Elbe, l'attache à sa personne comme officier d'ordonnance le . En 1815, M. de Resigny accompagne Napoléon Ier jusque sur le Bellérophon, d'où il est transféré, avec six autres officiers et dix hommes du service de l'Empereur, à bord d'une corvette qui marche de conserve avec le Bellérophon ; plus tard, il est réuni avec les généraux Savary et Lallemand et conduit avec eux, comme prisonnier de guerre, à Malte où il reste jusqu'au mois d'août 1816, époque à laquelle il recouvre la liberté.

Il épouse secrètement en Italie Aglaé Auguié, veuve du maréchal Ney[3].

Rayé des cadres de l'armée, Y de Resigny rentre dans la vie civile jusqu'en 1830. Il reprend alors du service et est attaché au 6e Régiment de Hussards comme lieutenant-colonel. En janvier 1832, il est nommé colonel du 1er Régiment de Dragons. Le , il est promu maréchal de camp.

M. de Resigny fut ensuite commandeur de la Légion d'honneur, et il commande la 5e subdivision de la 3e division militaire. Grand Officier de la Légion d'honneur le .

Distinctions Française[modifier | modifier le code]

Armes[modifier | modifier le code]

Blason Y Somme.svg

Famille d'Y
d'azur à trois chevrons d'or.

Source[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]