Marie Louis Jules d'Y de Résigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marie Louis Jules d'Y de Résigny, militaire français.

Il entra à l'École militaire en 1805 et en sortit sous-lieutenant au 1er Régiment de Chasseurs à Cheval. Il fit toutes les campagnes de la grande armée, soit en Espagne soit à l'armée du Nord. L'Empereur qui l'avait remarqué, se l'était attaché en qualité d'officier d'ordonnance, avec le grade de chef d'escadron.

En 1815, M. de Resigny accompagna Napoléon Ier jusque sur le Bellérophon, d'où il fut transféré, avec six autres officiers et dix hommes du service de l'Empereur, à bord d'une corvette qui marchait de conserve avec le Bellérophon ; plus tard, il fut réuni aux généraux Savary et Lallemand et conduit avec eux, comme prisonnier de guerre, à Malte où il resta jusqu'au mois d'août 1816, époque à laquelle il recouvra sa liberté.

M. de Resigny vécut dans la vie privée jusqu'en 1830. Il reprit alors du service et fut attaché au 6e Régiment de Hussards comme lieutenant-colonel. En janvier 1832, il fut nommé colonel du 1er Régiment de Dragons. Le 18 décembre 1841, il a été promu au grade de général de brigade.

M. de Resigny fut ensuite commandeur de la Légion d'honneur, et il commande la 5e subdivision de la 3e division militaire. Grand Officier de la Légion d'honneur le 31 décembre 1852.

Source[modifier | modifier le code]