Marie-Louise de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Louise-Marie de France par Pierre Gobert (attribué à) (1732)
(Versailles, Musée national du Château et des Trianons)

Marie-Louise de France dite Madame Troisième, née le 28 juillet 1728 à Versailles et morte le 19 février 1733, est la troisième fille du roi Louis XV et de Marie Leszczyńska.

Présentation[modifier | modifier le code]

Sa naissance, survenue alors que tout le monde attendait un Dauphin, marqua une grande déception à la cour. « La consternation est ici générale » écrit un contemporain. Titrée Madame Troisième à sa naissance, elle fut élevée à Versailles.

Elle n’est guère connue que par sa mort prématurée. Pendant l’hiver 1733, elle avait contracté un rhume bénin. Madame Troisième était confiée à un médecin gascon, Bouillac, aventurier et ignorant. La fièvre s’intensifiant, il ordonna de saigner la petite princesse à quatre reprises, lui prélevant parfois jusqu’à trois palettes de sang. Elle subit également des vomitifs. Bouillac, devant l’état empirant de Madame Troisième, déclara forfait.

Hâtivement baptisée à la mi-février, elle reçut les prénoms de ses parents, Marie-Louise. Elle mourut le 19 février 1733.

Il reste d'elle un portrait de Gobert, ainsi qu'une allégorie de Natoire, où elle apparaît aux côtés de sa sœur cadette, Madame Adélaïde.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]