Marie-Claire Pauwels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marie-Claire Pauwels
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Marie-Claire Pauwels ( à Paris[1] - ) est une journaliste française. En avril 1980, elle lance le magazine Madame Figaro dont elle devient la première rédactrice en chef et reçoit le prix Roger-Nimier en 2003 pour son ouvrage autobiographique Fille à papa[2],[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Claire Pauwels est la fille de Suzanne Brégeon et de Louis Pauwels.

Elle eut deux enfants : Louis (d'un premier mariage avec Eric Lecoeur, artiste peintre, épousé en 1970) et Eléonore (en secondes noces, avec Arthur de La Grandière, homme d'affaires, épousé en 1991)[3]

Etudes[modifier | modifier le code]

Après des études à Neuilly-sur-Seine, à Saint-Germain-en-Laye, et au lycée Victor Duruy, à Paris, elle entre au Centre de formation des journalistes.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière de journaliste en 1965 comme rédactrice dans la revue dirigée par son père, Louis Pauwels : Planète-Penéla (1965-67). Elle écrit ensuite en tant que pigiste ou rédactrice pour plusieurs titres : Votre Beauté, Vingt ans, l’Echo de la mode, Femmes d’aujourd’hui...

En 1975, elle crée le magazine Jacinte dont elle devient rédactrice en chef jusqu'en 1980. Elle prend alors, sous l'autorité de son père, la tête des services féminins du Figaro Magazine et créé Madame Figaro. Elle a notamment contribué à "lancer la carrière" de Stéphane Bern[4].

Politique[modifier | modifier le code]

Elle est élue conseillère municipale à Trouville en 2001.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Décès de Marie-Claire Pauwels l'ex-directrice de Madame Figaro », Libération (Source : AFP), (consulté le 23 mai 2011).
  2. « Décès de Marie-Claire Pauwels, la dame du Figaro », TF1 (Source : Le Figaro), (consulté le 23 mai 2011).
  3. « Fiche Who's who Marie-Claire Pauwels », sur whoswho.fr (consulté le 12 septembre 2016)
  4. « Marie-Claire Pauwels : «Féminine, engagée et libre» », sur lefigaro.fr, (consulté le 12 septembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]