Marianne de la diversité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Marianne de la diversité est une association laïque, fondée au lendemain des émeutes des banlieues de l’automne 2005 par Fadila Mehal et Bornia Tarall. Créée dans le but « d’inscrire la diversité féminine comme un espoir pour renforcer la cohésion sociale et la société française », elle entend donner toute leur place dans la République aux femmes soucieuses de s’engager et de transmettre leur savoir, leurs compétences, leurs histoires et la transmission de leur mémoire.

Depuis le 14 juin 2014, l'association est présidée par Bornia Tarall, directrice d’organisme de formation. Le conseil d’administration a nommé deux vice-présidentes : Yamina Mamou, responsable de l’antenne de la région Occitanie, et Fatima Massau, responsable de la région Hauts de France. La dernière Assemblée Générale qui s’est tenue en décembre 2015 à Strasbourg a reconduit les trois dirigeantes.

Activités[modifier | modifier le code]

Les Marianne de la diversité ont pour objet :

  • La promotion de la diversité comme un enjeu démocratique et un facteur de renouvellement d’une République réconciliée. La représentativité de cette diversité dans les champs social, économique, culturel et politique devient une nécessité,
  • La promotion et la mise en valeur individuelles et collectives des femmes et des mères issues de la diversité sociale et culturelle française,
  • Le renforcement de nos principes républicains et laïcs et pour la préservation de notre identité nationale dans son unicité et sa diversité,
  • La valorisation des réussites personnelles et professionnelles afin de favoriser l’exemplarité et des identifications positives,
  • La défense active et concrète du droit de chacun à vivre pleinement sa singularité culturelle dans le respect de la dignité de la personne et dans le souci de favoriser l’inter culturalité,
  • La prévention de toutes les formes de discriminations dont peuvent être victimes les jeunes filles, les femmes ou les mères en France,
  • La diffusion d’informations par tout moyen qui favoriserait l’expression d’une identité ouverte et diverse,
  • Le dialogue fécond des cultures et des religions pour favoriser la reconnaissance mutuelle, notamment dans le bassin euro-méditerranéen dans le cadre du dialogue Nord-Sud et Sud-Nord.

L’association a réalisé depuis 2006, de nombreux colloques sur la parité et le dialogue des cultures au plan national et régional et apparait comme un acteur incontournable de la cause des femmes et de la diversité républicaine. À ce titre elle a fait partie du collectif d’association qui a œuvré pour la cause nationale contre les violences faites aux femmes en 2010.

Principales contributions :

  • Colloque "La parité et la diversité dans l’entreprise : une égalité (encore) sous condition" à l'Assemblée nationale le 12 octobre 2009
  • Colloque "La laïcité pour faire vivre la liberté et l'égalité des femmes" au Palais Bourbon le 27 avril 2011
  • Colloque "La parité et la diversité, c'est maintenant !" à l'Assemblée nationale le 19 novembre 2012
  • Exposition "Les femmes et la diversité au cœur de la République" : exposition itinérante débutée en 2013
  • Livre "MARIANNE(S) : Les femmes et la diversité dans la République", Les Éditions de l'Atelier, 2015

Composition du Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

  • Présidente : Borina Tarall,
  • Vice-Présidentes : Yamina Mamou et Fatima Massau

Responsables d'antennes régionales :

    • Alsace : Bornia Tarall,
    • Occitanie : Yamina Mamou,
    • Hauts de France : Fatima Massau

Composition du comité de parrainage[modifier | modifier le code]

De nombreuses personnalités ont accordé leur soutien aux Marianne de la diversité :

Des intellectuels
Des journalistes
Des personnalités politiques
  • Marielle de Sarnez, Députée européenne et vice-présidente du Mouvement Démocrate.
  • Nassimah Dindar, Présidente du conseil général de La Réunion
  • Jean-Louis Borloo, Président du Parti radical et l'Union des Démocrates et Indépendants (UDI).
  • Roselyne Bachelot, ancienne Ministre de la Santé (mai 2007-novembre 2010) puis des Solidarités et de la Cohésion sociale (novembre 2010-mai 2012), chroniqueuse et femme politique.
  • Francine Bavay, Vice-présidente Verts du conseil régional d’Île-de-France
  • Arlette Grosskost, Députée UMP du Haut-Rhin
  • Bariza Khiari, Sénatrice PS de Paris
  • Yamina Benguigui, Ministre déléguée chargée des Français de l'étranger et de la Francophonie (mai 2012-juin 2012) puis Ministre déléguée à la Francophonie (juin 2012- ), cinéaste.
Des personnalités du monde des lettres et de la culture
Des personnalités de dialogue
Des artistes
Des personnalités engagées
Des chefs d’entreprises 
  • Yazid Sabeg, président de Communication et Systèmes

Lien externe[modifier | modifier le code]