Maria Carolina de Bourbon des Deux-Siciles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maria Carolina de Bourbon des Deux-Siciles
Description de l'image défaut.svg.
Biographie
Titulature duchesse de Calabre et de Palerme
Dynastie Maison de Bourbon-Siciles
Nom de naissance Maria Carolina Chantal Edoarda Beatrice Januaria di Borbone-Due Sicilie
Naissance (15 ans)
Rome (Italie)
Père Charles de Bourbon des Deux-Siciles, duc de Castro
Mère Camilla de Bourbon des Deux-Siciles

Description de l'image Coat of arms of the Kingdom of the Two Sicilies.svg.

Maria Carolina de Bourbon des Deux-Siciles, née Maria Carolina Chantal Edoarda Beatrice Januaria le , est un membre de la Maison de Bourbon-Siciles. Fille aînée du prince Charles de Bourbon des Deux-Siciles et de la princesse néeCamilla Crocciati. Elle porte les titres de courtoisie de duchesse de Calabre et de Palerme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Descendante du roi Ferdinand Ier des Deux-Siciles et de la reine Marie-Caroline d'Autriche dont la dynastie a été déchue en 1860 par les Chemises rouges de Garibaldi et un référendum truqué au profit de la Maison de Savoie, la princesse Maria Carolina est née le 23 juin 2003 à Rome, en Italie. Elle est la première de sa dynastie à être née sur le sol italien après plus de 150 ans d'exil.[réf. souhaitée]

Maria Carolina a été baptisée dans la chapelle palatine du palais royal de Caserte. Ses parrains ont été le prince Laurent de Belgique, le prince Pierre d'Arenberg, Anna Maria Pisanu (épouse de l’ex-président de la Région Sardaigne Giuseppe Pisanu) et Ines Sastre (actrice).

Son nom est composé en évoquant celui de ces personnages historiques : l’archiduchesse Marie-Caroline d'Autriche, épouse du roi Ferdinand Ier, premier roi des Deux-Siciles, et fille de l’empereur François Ier, duc de Lorraine, et de l'archiduchesse Marie-Thérèse d’Autriche. Chantal provient du prénom de sa grand-mère paternelle Chantal de Chevron-Villette et Edoarda du prénom de sa grand-mère maternelle l'actrice Edy Vessel. Beatrice, par contre, provient du prénom de la tante paternelle, la princesse Béatrice de Bourbon des Deux-Siciles, et Januaria a été choisi en hommage à San Gennaro, saint patron de Naples.

Maria Carolina a une sœur cadette, Maria Chiara, née en 2005. Elles vivent toutes deux avec leurs parents entre Monaco, Paris et Rome.

Le 14 mai 2016, le prince Charles de Bourbon des Deux-Siciles, prétendant au trône (branche cadette), a rendu publique sa décision de confier, dans le futur, sa succession à ses filles, avec les droits et devoirs inhérents. Selon un acte disposé à Rome le 12 mai 2016, le prince a décidé de modifier les règles de succession qui étaient en vigueur au sein de la maison royale des Deux-Siciles[1], afin de les rendre compatibles avec la réglementation internationale et européenne en vigueur[Lesquelles ?], en substituant avec le droit d’aînesse absolu toutes les règles de succession antérieures et en nommant donc la princesse Maria Carolina comme son successeur direct.

Apparitions publiques[modifier | modifier le code]

La princesse Maria Carolina et sa sœur ont participé au baptême du prince Vincent et de la princesse Josephine de Danemark en 2011. Leur père, Charles, a été l’un des six parrains de la princesse Joséphine.

La princesse Maria Carolina, ainsi que sa sœur, la princesse Maria Chiara, ont participé à la cérémonie de clôture du voyage du PlanetSolar, qui a eu lieu à Monaco le 25 mai 2012[2].

En janvier 2014, la famille de Bourbon des Deux-Siciles, a participé à la cérémonie de béatification de la reine des Deux-Siciles Marie-Christine de Savoie,première épouse du roi Ferdinand II des Deux-Siciles et mère du dernier roi François II des Deux-Siciles, qui s’est déroulée en la basilique Santa Chiara de Naples, Italie[3]. Au mois de mai 2014, la princesse Maria Carolina a reçu le sacrement de la première communion en même temps que sa sœur et que les princes Nicolas et Aymeric de Belgique à Bonlez, en Belgique[4].

La princesse Maria Carolina a été nommée ambassadrice du projet « Passion Sea » depuis , qui s’occupe de la sauvegarde des océans. En , elle a participé à la marche pour la paix à New York, un projet lancé par la UN Women for Peace Association qui lutte pour la défense des femmes victimes de violences[5].

Le , les princesses Maria Carolina et Maria Chiara de Bourbon des Deux-Siciles, ont reçu la confirmation durant la cérémonie solennelle qui a clôturé le 2e pèlerinage international de l'ordre sacré et militaire constantinien de Saint-Georges (branche de Castro), présidée par le cardinal Renato Raffaele Martino, face à l’autel de la chaire de la basilique Saint-Pierre, en présence de plus d’un millier de chevaliers et dames des ordres dynastiques de la maison de Bourbon-Siciles[réf. nécessaire] (branche cadette). Son parrain est le prince Jean-Christophe Napoléon dont la mère est également un membre de la Maison royale des Deux-Siciles.

Débuts au cinéma[modifier | modifier le code]

En 2014, Maria Carolina a fait ses débuts au cinéma avec un petit rôle aux côtés de l’actrice Nicole Kidman dans le film Grace de Monaco[6].

Titulature et décorations[modifier | modifier le code]

Titulature[modifier | modifier le code]

  • 23 juin 2003 – 27 janvier 2014 : Son Altesse Royale la princesse Maria Carolina de Bourbon des Deux-Siciles
  • 27 janvier 2014 – 14 mai 2016 : Son Altesse Royale la princesse Maria Carolina de Bourbon des Deux-Siciles, duchesse de Palerme
  • depuis le 14 mai 2016 : Son Altesse Royale la princesse Maria Carolina de Bourbon des Deux-Siciles, duchesse de Calabre et de Palerme [7]

Décorations dynastiques[modifier | modifier le code]

Drapeau du Royaume des Deux-Siciles Royaume des Deux-Siciles
Ordre sacré et militaire constantinien de Saint-Georges Dame Grand-croix de justice de l'ordre sacré et militaire constantinien de Saint-Georges (8 novembre 2018)[8]

Généalogie[modifier | modifier le code]

Maria Carolina de Bourbon des Deux-Siciles Père :
Charles de Bourbon des Deux-Siciles
Grand-père paternel:
Ferdinand de Bourbon-Siciles
Grand-grand-père paternel :
Rénier de Bourbon-Siciles
Arrière-grand-père paternel :
Alphonse de Bourbon-Siciles
Arrière-arrière-grand-père paternel :
Ferdinand II (roi des Deux-Siciles)
Arrière-arrière-grand-mère paternelle :
Marie-Thérèse de Habsbourg-Lorraine-Teschen
Arrière-grand-mère paternelle :
Marie-Antoinette de Bourbon-Siciles
Arrière-arrière-grand-père paternel :
François de Paule de Bourbon-Siciles
Arrière-arrière-grand-mère paternelle :
Marie-Isabelle de Habsbourg-Toscane
Grand-grand-mère paternelle :
Comtesse Maria Carolina Zamoyska
Arrière-grand-père paternel :
Comte Andrzej Przemysław Zamoyski
Arrière-arrière-grand-père paternel :
Comte Stanisław Kostka Andrzej Zamoyski
Arrière-arrière-grand-mère paternelle :
Comtesse Maria Eva Potocka
Arrière-grand-mère paternelle :
Maria Carolina di Borbone-Due Sicilie
Arrière-arrière-grand-père paternel :
François de Paule de Bourbon-Siciles
Arrière-arrière-grand-mère paternelle :
Marie-Isabelle de Habsbourg-Toscane
Grand-mère :
Chantal de Chevron-Villette
Grand-grand-père maternel :
Comte Joseph Pierre de Chevron-Villette
Arrière-grand-père maternel :
Comte Charles Albert de Chevron-Villette
Arrière-arrière-grand-père maternel :
Comte Theophile Victor de Chevron-Villette
Arrière-arrière-grand-mère maternelle :
Idalie dei Baroni de Pougny de Guillet de Monthoux
'Arrière-grand-mère maternelle :
Louise Fromentin de Saint Charles
Arrière-arrière-grand-père maternel :
Henri Fromentin de Saint Charles
Arrière-arrière-grand-mère maternelle :
Clemence Marie Justine Delocre
Arrière-grand-mère maternelle :
Marie Marguerite Maxime de Colbert-Cannet
Arrière-grand-père maternel :
Marchese Alphonse Edouard de Colbert du Cannet
Arrière-arrière-grand-père maternel :
Comte Edouard de Colbert du Cannet
Arrière-arrière-grand-mère maternelle :
Comtesse Caroline de Colbert Turgis
Arrière-grand-mère maternelle :
Anne Marie dei Baroni Brossier de La Roullière
Arrière-arrière-grand-père maternel :
Baronne André Stephane Brossier de La Roullière
Arrière-arrière-grand-mère maternelle :
Louise Bayon de Liberta

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]