Marguerite Kerdeston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Marguerite de la Pole)
Marguerite Kerdeston
Titre de noblesse
Comtesse
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Sir Thomas Kerdeston (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Elizabeth de la Pole (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants

Marguerite Kerdeston (1426 – après le ), comtesse de Kendal (Candale), est la grand-mère paternelle d'Anne de Foix-Candale, reine de Hongrie et de Bohême.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Sir Thomas Kerdeston (mort en 1446) et de Lady Élisabeth de la Pole. Sa mère était la fille de Michael de la Pole, 2e comte de Suffolk, et la petite-fille de Michael de la Pole, 1er comte de Suffolk. Elle est la nièce de William de la Pole, 1er duc de Suffolk, et reçoit le comté de Kendal. Elle épouse Jean de Foix, créé comte de Kendal en 1446, titre connu sous sa transposition française de comte de Candale[1] ; elle donne naissance à quatre enfants, dont Gaston de Foix, comte de Candale.

Elle est enterrée à l'église de Castelnau-de-Médoc avec son mari[2].

Descendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean de Foix transfère en 1462 son allégeance de l'Angleterre à la France, ce qui fut compris par la cour anglaise comme un abandon de son titre. Néanmoins, lui et ses descendants continuèrent à user du titre de comte de Candale
  2. Les Foix-Candale
  3. Kropf 1895

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Margaret de la Pole » (voir la liste des auteurs).
  • Lajos Kropf, « Anna királyné, II. Ulászló neje (La Reine Anne de Foix-Candale, épouse de Ladislas II) », Századok (Périodique Siècle), vol. 29,‎ , p. 689-709

Liens externes[modifier | modifier le code]