Marco Hietala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marco Hietala
Description de cette image, également commentée ci-après
Marco Hietala en 2019 au Tuska Open Air Metal Festival.
Informations générales
Nom de naissance Marko Tapani Hietala
Naissance (53 ans)
Drapeau de la Finlande Tervo (Finlande)
Activité principale Chanteur, musicien, auteur-compositeur-interprète
Genre musical Metal symphonique, heavy metal, power metal
Instruments Basse, guitare acoustique
Années actives 1986 à aujourd'hui
Labels Bluelight Records
Nuclear Blast
Site officiel www.nightwish.com
Site officiel de Tarot

Marko Tapani Hietala est un chanteur et bassiste finlandais né le [1]. Il est le bassiste des groupes finlandais Nightwish et Tarot, y officiant également comme chanteur ; il est aussi l'un des quatre chanteurs du groupe Northern Kings.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marco joue de la guitare mais essentiellement de la basse depuis l'âge de 16 ans. Il a étudié le solfège, le chant et la guitare sèche pendant quatre années, et a travaillé dans un studio d'enregistrement pendant cinq ans, d'où ses aptitudes en ingénierie du son et mixage qu'il met régulièrement à profit au sein des groupes dont il est membre[2].

En 1984, Marco Hietala fonde avec son frère, Zachary Hietala, le groupe Tarot, dont il restera membre tout au long de sa carrière[3].

Après avoir joué comme bassiste de 1999 à 2002 au sein du groupe finlandais de power metal Sinergy, Marco rejoint la troupe de Nightwish en 2002. Il devient le nouveau bassiste du groupe, et assure également quelques parties vocales en accompagnant Tarja Turunen sur plusieurs morceaux de l'album Century Child, puis sur Wish I Had An Angel de l'album Once. Après l'éviction de Tarja Turunen du groupe, Marco Hietala voit ses parties vocales augmenter malgré l'arrivée d'une nouvelle chanteuse. Ainsi, sur Dark Passion Play, l'album de Nightwish sorti en octobre 2007, il assure seul la partie vocale de la chanson Master Passion Greed en plus de chanter pratiquement en solo tout en jouant la partie de guitare acoustique sur The Islander, dont il a composé la mélodie.

Il compose aussi quelques morceaux pour Nightwish, dont Long Lost Love (première partie de Beauty Of The Beast) sur leur quatrième album Century Child ainsi que The Islander du sixième album Dark Passion Play.

Tout au long de sa collaboration à Nightwish, il conserve son rôle de leader au sein de Tarot, qui connaît un regain de popularité grâce à la notoriété de Nightwish[4].

Marco Hietala

En juillet 2005 Marco Hietala est présent comme artiste invité sur le premier album de Delain, Lucidity[5]. Il participera par la suite à plusieurs albums du même groupe : April Rain en 2009 (pistes 4 & 11), We Are the Others en 2012 (pistes 13 & 14 sur l’édition spécial) et The Human Contradiction en 2014 (pistes 2 & 6)[6].

Marco Hietala a composé le titre Our Beast sur l'album d'Ari Koivunen, Fuel For The Fire, vainqueur de l'émission Finnish Idols 2007. La particularité réside dans le fait que le jeune Ari Koivunen, chanteur de heavy metal puisse remporter un concours lors d'une émission populaire[7].

À l'automne 2007, il prend également part au projet Northern Kings aux côtés de trois autres célèbres chanteurs finlandais (Tony Kakko, Jarkko Ahola et Juha-Pekka Leppäluoto). Ils reprennent, dans un style metal, plusieurs succès des années 1980 et réalisent ensemble un album, Reborn, rapidement devenu disque d'or en Finlande[8].

En 2013, il chante en tant qu'invité sur l'album Theory of Everything du projet Ayreon[9].

En 2016, assure la partie vocale du titre Master of the Pendulum pour l'album Ghostlights du projet musical Avantasia aux côtés de Tobias Sammet[10],[11].

En 2019, il déclare reprendre désormais la graphie originelle de son prénom "Marko"[12], et c'est sous ce nom qu'il sort un album solo en finnois intitulé Mustan Sydämen Rovio[13], précédé d'un premier extrait, Isäni ääni, mis en ligne le 3 mai[14]. Selon le chanteur, les titres inclus dans l'album ont été composés tout au long de sa carrière, parfois dix ou quinze ans plus tôt[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Marco Hietala », sur IMDb (consulté le 28 mai 2019)
  2. « Marco Hietala, bassiste-chanteur de Nightwish - Interview - La Grosse Radio Metal - Ecouter du Metal - Webzine Metal », sur www.lagrosseradio.com (consulté le 28 mai 2019)
  3. « Interview de Tarot (Marco Hietala) », sur auxportesdumetal.com (consulté le 28 mai 2019)
  4. « "La lumière divine, c'est de la connerie" », sur RADIO METAL, (consulté le 28 mai 2019)
  5. « Chronique d'album metal Delain Lucidity (Metal Gothique Féminin) », sur www.auxportesdumetal.com (consulté le 28 mai 2019)
  6. « DELAIN : Marco Hietala (NIGHTWISH) en invité sur le nouvel album », sur RADIO METAL, (consulté le 28 mai 2019)
  7. MetalDen, « ARI KOIVUNEN Fuel For The Fire », sur RockMeeting - Rock / Metal mélodique (consulté le 28 mai 2019)
  8. Blabbermouth, « NORTHERN KINGS: 'Reborn' Album Certified Gold In Finland », sur BLABBERMOUTH.NET, (consulté le 28 mai 2019)
  9. https://www.youtube.com/watch?v=gEc6ch6mPPw
  10. « Marco Hietala - Master of the Pendulum », sur nightwish.com.ua (consulté le 28 mai 2019)
  11. « Webzine Aux Portes du Metal », sur auxportesdumetal.com (consulté le 28 mai 2019)
  12. (fi) « Nightwishin Marko Hietala kypsytteli soololevyä 20 vuotta ja lopputulos yllättää: "Karvanaamalta odotettiin täräkkää heavyn vääntöä ja huutoa" », sur Yle Uutiset (consulté le 28 septembre 2019)
  13. « Marco (Marko) Hietala va sortir un album solo - Actu - La Grosse Radio Metal - Ecouter du Metal - Webzine Metal », sur www.lagrosseradio.com (consulté le 26 mai 2019)
  14. « Marko Hietala (Nightwish) publie un nouveau single intitulé Isäni ääni | MetalZone », sur www.metalzone.fr (consulté le 26 mai 2019)
  15. « Marko Hietala (Nightwish) va sortir un nouvel album solo | MetalZone », sur www.metalzone.fr (consulté le 26 mai 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]