John Two-Hawks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
John Two-Hawks
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument

John Two-Hawks est un chanteur et musicien se réclamant d'origine amérindienne. Il clame être issu du clan Oglala de la tribu Lakota (dont il parlerait la langue). Son nom traditionnel Lakota serait Siyotanka, qui signifierai "Grande Flûte". Le nom "Two-Hawks" remonterai quant à lui à plusieurs générations et aurait été déjà porté par certains de ses ancêtres maternels. John "Two-Hawks" a été rendu célèbre en Europe notamment grâce à son apparition lors du concert du groupe de métal symphonique finlandais Nightwish au Hartwall Arena d'Helsinki, sur les chansons Creek Mary's Blood et Stone People le .

Escroquerie culturelle[modifier | modifier le code]

En réalité[1],[2], John "Two-Hawks", de son nom de naissance John Allen Hill n'est pas un natif américain (amérindien) mais est né en Arkansas.

Il se réclame du clan Oglala de la tribu Lakota, cependant aucun membre de cette communauté ne se souviendrait d'avoir grandit avec lui, et ne le connaîtraient ni lui ni sa famille. A ses débuts, il aurait même prétendu être un Cherokee.
Cependant, ces accusations sont très bancales et ont très peu de sources fiables.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Red and Blue Days (?)
  • Voices ()
  • Good Medicine () - accompagné d'un livre
  • Traditions () - avec Manach (Seamus Byrne)
  • Heal ()
  • Peace on Earth () - Musique de Noël
  • Honor ()
  • Wild Eagles DVD (2004) - partie des Cedar Lake Nature DVD series
  • Signature Series 2-CD Set ()
  • How Not To Catch Fish and Other Adventures of Iktomi () - un livre pour enfants de Joseph M. Marshall III, avec un CD audio.
  • Beauty Music (2006) - avec Seamus Byrne et Sir Charles Hammer
  • Come to the Fire () - accompagné d'un livre
  • Touch the Wind (2006) - with Bastiaan Pot
  • Cedar Dreams ()
  • Creek Marys Blood - avec Nightwish

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « John Allen Hill aka John Two Hawks » (consulté le 8 avril 2019)
  2. « John Allen Hill / John Two Hawks / John Twohawks », sur www.newagefraud.org (consulté le 8 avril 2019)