Tuomas Holopainen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Holopainen.
Tuomas Holopainen
Description de l'image Tuska 20130630 - Nightwish - 08.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Tuomas Lauri Johannes Holopainen
Naissance (39 ans)
Kitee, Drapeau de la Finlande Finlande
Activité principale Musicien, auteur-compositeur, producteur
Genre musical Metal symphonique
Instruments Clavier, piano, clarinette, saxophone ténor
Années actives Depuis 1996
Labels Spinefarm Records
Nuclear Blast
Site officiel http://www.tuomas-holopainen.com/

Tuomas Lauri Johannes Holopainen est un musicien, auteur-compositeur et producteur finlandais né le à Kitee en Finlande. Il est le claviériste, le leader et le principal compositeur des chansons du groupe Nightwish dont il est un des fondateurs. Il a également joué dans les groupes Nattvindens Gråt et Darkwoods My Betrothed, ainsi que dans le groupe de Timo Rautiainen. Son groupe secondaire est actuellement For My Pain....Il a par ailleurs rendu hommage au comics La jeunesse de Picsou, écrit et dessiné par Don Rosa en composant un album solo, Music Inspired by the Life and Times of Scrooge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts (1976-1996)[modifier | modifier le code]

Tuomas Holopainen naît le 25 décembre 1976 à Kitee. Il est le plus jeune enfant de sa famille[1]. Il montre à l'âge de 2 ans un certain don pour mémoriser les lettres de l'alphabet, notamment lorsqu'il raconte avoir pu déchiffrer le terme "X-Ray", lors d'un séjour à l'hôpital suite à une jambe cassée[1].

C'est à l'âge de sept ans que Tuomas commence son apprentissage de la musique avec le piano. Vers dix ans, grâce à sa mère, il prend des cours de clarinette et poursuit ses études dans un collège de musique[1].Tuomas joue également du saxophone ténor dans un groupe de jazz.

En 1993, à partir de 17 ans, le synthétiseur et le piano deviennent ses instruments de prédilection, lorsqu'il intègre son premier groupe Dismal Silence après un séjour en Amérique[1]. Il jouera pour plusieurs groupes, comme Darkwoods My Bethrothed, Nattvindens Gråt ou bien Sethian[1].

En juillet 1996, Tuomas part effectuer son service militaire, durant lequel il jouera de la clarinette pour l'orchestre de l'armée[1].

Naissance de Nightwish et activité avec le groupe (Depuis 1996)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nightwish.

Durant l'année 1996, Tuomas éprouve une lassitude de n'être qu'un musicien de session et souhaite écrire lui-même sa musique, tout en ayant l'idée de former un groupe[1].

En juillet de la même année, lors d'un séjour sur une île appartenant à sa famille, et autour d'un feu de camp, il a l'idée de démarrer un projet étant centré autour de la musique acoustique et atmosphérique[1]. C'est lors de son service militaire qu'il écrit ses trois premières chansons "Nightwish", "The Forever Moments" et "Etiäinen".

Nightwish lors d'un concert

Il enregistre la première démo de ces chansons en décembre 1996, avec Erno Vuorinen à la guitare et Tarja Turunen au chant, cette dernière étant une de ses anciennes camarades de classe[1]. Les démos sont envoyés à plusieurs maisons de disque, comme Century Media Records, Spinefarm Records ou bien Massacre Records. Aucune suite n'est donnée[1]. La démo est également envoyée à Soundi Magazine qui apporte son avis : "Groupe m**ique, Matériel m**ique, aucun potentiel commercial !"[1].

Le projet commence à prendre une nouvelle direction, lorsque Jukka Nevalainen rejoint le groupe en tant que batteur. Tuomas se rend également compte que la voix de Tarja est bien trop forte et décide que le groupe devienne un groupe de metal. Aimant le titre de la chanson "Nightwish" issue de la première démo, le groupe hérite de ce nom. Nightwish est né.

En 1997, lors d'une tournée en tant que musicien live, Tuomas rencontre Ewo et lui propose d'être le manager de Nightwish. C'est après avoir joué "The Carpenter" que ce dernier est convaincu et décide de prendre le groupe sous son aile. Le premier album de Nightwish "Angels Fall First" est publié le sous le label Spinefarm Records[2]. Tuomas assure le chant masculin sur les morceaux Beauty and the Beast, The Carpenter, Astral Romance, et le bonus track Once upon a Troubadour, expérience qu'il ne renouvellera pas par la suite.

Le 1er octobre 1998[3], Oceanborn est en vente. Pour Tuomas, il est le vrai premier album de Nightwish, puisqu'il considère le premier opus "Angels Fall First" comme une démo[1]. Il s'est dit inspiré par Stratovarius dans la composition de cet album. Tuomas avouera que l'écriture de l'album a été fatigante et qu'il avait donné "toute l'énergie créative" qu'il pouvait[1].

Durant l'automne 1999, Tuomas est contacté pour faire partie du groupe de metal gothique finlandais For My Pain. Une idée lui vient pour ce groupe, mais en raison des problèmes d'agenda de ses membres, le projet est reporté à une date ultérieure[1].

Le 29 mai 2000[4], Wishmaster est publié. Pour cet opus, Tuomas avoue également qu'il n'a pas été facile à écrire.

Durant l'été 2001, Tuomas est en concert avec les autres membres du groupe. Parmi leurs affaires se trouve un sac plein de revues pornographiques ramené par Sami Vänska, le bassiste du groupe[1]. Après le concert, le groupe retourne à Kitee. Ils vident le bus et mettent les affaires dans la voiture de la mère de Tuomas, incluant le sac de revues pornographiques. Le lendemain matin, en cherchant ses affaires dans la voiture, Tuomas retrouve ce sac ramené par Vänska. Il tentera de convaincre ses parents que ce sac ne lui appartient pas. Il avouera que cet épisode sera le plus embarrassant de sa vie[1].

Tuomas Holopainen au Tuska Open Air 2013 (30/06/2013)

Durant l'automne 2001, Tuomas souhaite en finir avec Nightwish pour cause de problèmes personnels. Mais il revient sur sa décision, estimant que Nightwish ne pouvait pas mourir comme ça[1].

Il continue l'aventure, mais en se séparant du bassiste du groupe Sami Vänska[1].

Pour la suite de l'aventure, Tuomas souhaite que le prochain bassiste puisse savoir chanter. C'est ainsi que Marco Hietala rejoint le groupe en 2002 pour l'album Century Child. C'est à partir de cet album que Tuomas commence à composer avec des orchestres symphoniques de Finlande et d'Angleterre, ce qui change le style musical du groupe et deviendra le principal élément de la musique de Nightwish[1].

En 2003, Tuomas relance le projet avec For My Pain et sort l'album "Fallen". L'activité du groupe sera à nouveau suspendue jusqu'à une date ultérieure[1].

L'année 2004 marque la percée de Nightwish aux États-Unis. L'album "Once" sort le 7 juin 2004[5]. S'en suit la première tournée américaine du groupe.

Le , Tuomas décide avec l'approbation de Marco Hietala, Emppu Vuorinen et de Jukka Nevalainen de renvoyer la chanteuse Tarja Turunen du groupe Nightwish, en lui écrivant une lettre ouverte, trouvant qu'elle ne s'investissait pas assez dans le groupe[6].

Le est la date officielle de l'arrivée de la nouvelle chanteuse Anette Olzon. Un nouvel album est alors en préparation. Le 26 septembre 2007[7], sort le nouvel album Dark Passion Play et un nouveau single Amaranth. Cet album est à ce jour le plus vendu du groupe.

Puis le est sorti en Finlande Imaginaerum ( pour la France). Il sera accompagné d'un film éponyme qui sortira peu après. D'après Tuomas, c'est un projet qui lui tenait à cœur depuis la création du groupe.

Le 27 mars 2015[8], Endless Forms Most Beautiful est publié.

Album solo (2014)[modifier | modifier le code]

En avril 2014, il publie son premier album solo Music Inspired by the Life and Times of Scrooge dans lequel il rend hommage au comics La jeunesse de Picsou écrit et dessiné par Don Rosa.

Discographie[modifier | modifier le code]

À ses débuts[modifier | modifier le code]

  • Chameleon

"Chameleon" - Saxophone (1995)

  • Jimmy (The Bluesman) Lawson & Friends

"Play That Funky (Humppa) Music –Saxophone" (1996)

  • Furthest Shore

"Chronicles of Hethenesse, Book 1: The Shadow Descends" (1999)

Darkwoods My Betrothed[modifier | modifier le code]

  • Heirs of the Northstar (1995)
  • Autumn Roars Thunder (1996)
  • Witch-Hunts (1998)

Nattvinden’s Gråt[modifier | modifier le code]

  • A Bard’s Tale (1995)
  • Chaos Without Theory (1997)

Nightwish[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nightwish.

For My Pain...[modifier | modifier le code]

  • Albums

Fallen (2003)

  • Singles

Killing Romance (2004, uniquement en Finlande)

Kotiteollisuus[modifier | modifier le code]

  • Helvetistä itään (2003)
  • 7 (2005)

Sethian[modifier | modifier le code]

Into the Silence (2003)

Timo Rautiainen[modifier | modifier le code]

  • Albums
  1. Sarvivuori (2006)
  2. Loppuun ajettu (2007)
  • Singles
  1. Punainen viiva (2006)
  2. Sinulle (2006)
  3. Outolintu (2007)

Instruments[modifier | modifier le code]

Tuomas utilise toute sorte de synthétiseurs de la marque KORG, notamment :

  • un OASYS,
  • un KARMA,
  • un N364 (clavier live),
  • plusieurs TR, qui sont ses principaux claviers de scène.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s et t « BioEN », sur The Escapist (consulté le 14 juillet 2016)
  2. « Nightwish - Angels Fall First - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur www.metal-archives.com (consulté le 14 juillet 2016)
  3. « Nightwish - Oceanborn - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur www.metal-archives.com (consulté le 17 juillet 2016)
  4. « Nightwish - Wishmaster - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur www.metal-archives.com (consulté le 17 juillet 2016)
  5. « Nightwish - Once - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur www.metal-archives.com (consulté le 17 juillet 2016)
  6. « Nightwish - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur www.metal-archives.com (consulté le 17 juillet 2016)
  7. « Nightwish - Dark Passion Play - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur www.metal-archives.com (consulté le 17 juillet 2016)
  8. « Nightwish - Endless Forms Most Beautiful - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur www.metal-archives.com (consulté le 17 juillet 2016)

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]