Marc Esposito

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Esposito.
Marc Esposito
Naissance (66 ans)
Alger, Drapeau de l'Algérie Algérie
Profession journaliste, réalisateur, scénariste
Films notables Le Cœur des hommes

Marc Esposito (né le à Alger) est un journaliste, réalisateur et scénariste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'un famille de Pieds-noirs d'origine napolitaine, son père est attaché commercial de la compagnie Shell. Il passe son enfance en Algérie, notamment à Constantine et Oran, puis à partir de juin 1962, après l'indépendance de l'Algérie, à Pennautier, Carcassonne où il est enfant de choeur alors qu'il deviendra plus tard farouchement athée et anticlérical, Charleville-Mézières et enfin Amiens où il entre en faculté pour y faire des études de lettres modernes[1].

Il est très tôt passionné de cinéma, à treize ans, il a déjà vu plus de 200 films. Adolescent, ses idoles sont Catherine Deneuve, Johnny Hallyday et Léo Ferré[2].

En 1973, il entre au Centre de formation des journalistes (CFJ), à l'issue de sa formation il fait un stage au Provençal à Avignon où il couvre le festival et interview Léo Ferré et Barbara ; puis, en 1975, il effectue son service militaire à Paris, avenue de Suffren, et s'occupe de l'hebdomadaire Cols bleus de la Marine nationale où il créé une rubrique de critique cinématographique[3].

Après un très rapide passage à France-Soir et au quotidien But !, il intègre l'équipe du magazine Onze alors en plein essor, sur la proposition du directeur de Onze, Jean-Pierre Frimbois, il crée en 1976 le plus important mensuel français consacré au cinéma, après les Cahiers du cinéma et Positif : le magazine Première puis, en 1987, Studio magazine (aujourd'hui Studio Ciné Live).

Une très forte amitié le lie à Gérard Depardieu de 1982 à 1992[4].

Après le journalisme, il s'est reconverti dans l'écriture et la réalisation. Le film qui l’a fait connaître auprès du grand public est Le Cœur des hommes en 2003.

Depuis Mon pote en 2010, il est aussi producteur, avec sa société Wayan Productions.

En 2011, il part vivre à Bali[5].

En 2019, il publie ses "Mémoires d'un enfant du cinéma. Les années Première"[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marc Esposito a une fille avec Martine Moriconi, journaliste : Adèle, née en novembre 1982[7].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur et scénariste[modifier | modifier le code]

Co-scénariste[modifier | modifier le code]

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Mémoires d'un enfant du cinéma. Les années Première" de Marc Esposito, éditions Robert Laffont, 2019
  2. "Mémoires d'un enfant du cinéma. Les années Première" de Marc Esposito, éditions Robert Laffont, 2019
  3. "Mémoires d'un enfant du cinéma. Les années Première" de Marc Esposito, éditions Robert Laffont, 2019
  4. "Mémoires d'un enfant du cinéma. Les années Première" de Marc Esposito, éditions Robert Laffont, 2019
  5. "Mémoires d'un enfant du cinéma. Les années Première" de Marc Esposito, éditions Robert Laffont, 2019
  6. "Mémoires d'un enfant du cinéma. Les années Première" de Marc Esposito, éditions Robert Laffont, 2019, 536 pages
  7. "Mémoires d'un enfant du cinéma. Les années Première" de Marc Esposito, éditions Robert Laffont, 2019

Liens externes[modifier | modifier le code]