Cols bleus (magazine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Col bleu.
Cols bleus
Image illustrative de l'article Cols bleus (magazine)
Logo

Pays Drapeau de la France France
Langue français
Périodicité mensuel
Genre militaire
Prix au numéro 2,80
Diffusion 22 000 ex.
Date de fondation 23 février 1945
Ville d’édition Balard Paris 15e

Propriétaire Service d’information et de relations publiques de la Marine (SIRPA Marine)
Directeur de publication Capitaine de vaisseau Didier Piaton
Rédacteur en chef Lieutenant de vaisseau François Séchet
ISSN 0010-1834
Site web [1]

Cols bleus est le magazine écrit de la Marine nationale française, fondé à la fin du deuxième conflit mondial par Jean Raynaud, à l’époque l’un des responsables du Service des relations publiques de la Marine (SIRPA Marine).

Cols bleus est aujourd’hui l’organe de liaison de la Marine nationale pour ses unités, « le journal d’information et de cohésion des marins, des anciens marins, des futurs marins et des amis des marins » (dixit le capitaine de vaisseau Hugues du Plessis d’Argentré, ex-pacha du SIRPA Marine).

Passé d’hebdomadaire à bimensuel depuis la rentrée 2010, ce magazine de 50 pages est imprimé sur rotative à plus 20 000 exemplaires.

En 2014, sa maquette a été totalement rénovée. Une place plus importante est donnée à l’image.

Majoritairement distribué aux unités de la Marine nationale, à terre ou embarquées, Cols bleus est également vendu par abonnement et en kiosques. Il remplacera trois fois par an la revue Marine Info Réserve, portant sa diffusion à 40 000 exemplaires.

Depuis janvier 2014, le magazine de la Marine est devenu mensuel, et dispose même de son propre site Cols Bleus sur internet.

Histoire[modifier | modifier le code]

Logo texte du premier numéro du 23 février 1945.

Rédacteurs en chef[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]