Mamara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mamara
mamaara
Pays Mali, Burkina Faso
Nombre de locuteurs 738 000 (2000)
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 myk
IETF myk

Le mamara, aussi appelé sénoufo-mamara, syènara-mamara ou minyanka, est une langue sénoufo parlée par les Minianka[1], un groupe ethnique présent au Mali.

Écriture[modifier | modifier le code]

Alphabet mamara (Mali)[2]
A B C D J E Ɛ F G GB GH N H I K KP L M N Ɲ Ŋ ŊM O Ɔ P R S SH T U V W X Y Z ZH
a b c d j e ɛ f g gb gh n h i k kp l m n ɲ ŋ ŋm o ɔ p r s sh t u v w x y z zh

Au Mali, la longueur de voyelle est indiqué en doublant la lettre : ‹ aa, ee, ɛɛ, ii, oo, ɔɔ, uu › ; la nasalisation est indiquée en suivant la lettre d’un n : ‹ an, en, ɛn, in, ɔn, un ›[2].

Lexique[modifier | modifier le code]

français mamara
bonjour (pendant la journée) Kɛnɛ
bonjour (le matin) ye fo ɲisɔɔgna
bonsoir ye fo yakoŋɔ/ye fo nibige
salut mazhɔ
comment ça va ? M’a cuuŋɔ ya ?
ça va. N’a cuuŋɔ.
comment va la famille ? Ma ceborogo ki do ?
d’accord gbara
d’abord fɛnhɛ
d’ailleurs yɛrɛ
dans ni
danse xɔnhɔrɔ
la famille va bien. P’a cuuŋɔ.
Au revoir. wù ɲɛ tuun watii.
Pourquoi ? Ɲaha na wɛ ?
Merci. Faabye.
Oui awho
Non ahayi
mon père na to/tofɔɔ
ma mère na nu
mon mari na poo
ma femme na shɔ
mon enfant na pya
mon fils na ja
ma fille na poro
mon frère na ceboro
ma soeur na ceboroshɔ
mon grand-père na tolɛ
ma grand mère na nulɛ
ma famille na ceborogo/kpuun
Lundi Tiin
Mardi Tiin ɲimuguro
Mercredi Vulavula
Jeudi Pɔri cadanga
Vendredi Pɔri
Samedi Pɔri ɲimuguro
Dimanche Tiin cadanga, Kari, Dimazhi
Quand est-ce que vous allez partir pour Koutiala ? Ɲaha caŋa m’a se Kujakanha na wɛ ?
Je vais partir le mercredi. Vulavula wu caŋa n’a se.
tribu/ethnie gbawege
peur funvugo/fyaara
photo foto
funérailles kpɔn
foyer kpɔnhɔɔ
Je nɛ/ni
Tu mu
Il wu
Nous
Vous yee
Ils pu
Mii
Matin ɲisɔɔgɔ
Soir yakoŋɔ
Nuit nibiige
Jour cabyaa
Semaine cewuu
Mois yeŋɛ
Année yee
Minute miniti
Heure lɛɛri
Hier taɲaa
Aujourd’hui niɲaa
Demain ɲiga
Janvier Zhanviye
Février Feburuye
Mars Marisi
Avril Avirili
Mai
Juin Zhuwɛn
Juillet Zhuuye
Août Uti
Septembre Setanburu
Octobre Ɔkutɔburu
Novembre Novanburu
Décembre Desanburu
Tu parles Mamara ? Mu jo Mamala
Où allez-vous ? Mii m’a se-e ?
Tu habite où ? Mu tiinnɛ mii ?
manger li
boire gba
maison gbaha
habiter tiinnɛ
hauteur tɔɔn-gɔ
pain buuri
paix xhɛɛri/ɲaɲiŋɛ
page ɲaha
personne sipya
venir pa
maïs bɛrɛgɛ
manioc funjogo
viande xaara
sel suumɔ
sucre sokari
riz maa
farine de maïs bɛrɛgɛ myɛ
savon jege
sorgho kalaga
banane banda
arachide fun
tête Ɲuŋɔ
oeil/yeux Ɲii
dent Ganhaa
nez Munaa
bouche Ɲɔ
gorge Geŋmaga
estomac Funŋɔ
main Kadaa
dos Kadugo
oreilles Niwɛŋɛ
pied Ɲidakurugo
épaule Kapaŋa
bras kabuu
coude Kasinnaŋmii
jambes Tɔɔgɔ
genou Nigunŋɔ
lèvre Ɲɔsɛɛyɛ
cheveux Ɲuzhiire
orteils Nibɛhɛɛ
poitrine dodoŋɔ
doigt Kabɛhɛɛ
fesses Nafizheŋɛɛ
barbe Ɲahazhɔ
ventre Yacɛrɛ
ongle Kabezhinyɛ
sang shishan
sans baa
salon kpaan
santé sicuumɔ
comment tu t’appelles ? ya mu yire ?
je m’appelle Zié Na yiri Zié
animal domestique yapɔrɔgɔ
animal sauvage sige yaaga
Lumière kpɛɛngɛ
Petit cɛ́rɛ
Grand tuun
Grande Lumière kpɛɛngbɔhɔ
Lac gba
Ancêtres sefɛlɛ
Le ke
début nɔhɔshanma
assis nidɛɛngɛ
décès foŋɔ
qualité saana
quartier kayii
Kora koni
grâce à baraga
village kulo
ville kugbɔɔ
bleu bula
rouge niɲiga/gbanhaa
ménage gbaga
arbre tige
feu na
terre ɲiŋɛ
vent kafɛɛgɛ
eau lɔhɔ
Soleil caŋa
Terre koŋɔ
Ombre ɲimɛ
Abeille sɛrɛɛ
Agneau dubyapige
Âne kafaŋa
Aigle ɲaa
Araignée boloo
chat shazhɛn
chien pun
chameau ɲɔhɔŋɔ
crocodile wurushɔn
éléphant suu
gorille wuruni
hérisson tinnire
lion cɛnri
oiseau shazhiga
panthère shɛn
mouton dubya
poisson fya
poule xhuu
serpent
singe kotunnɔ
vache niiŋɛ
veau nupige
étoile wɔrɔ
saison sèche kpanga
saison des pluies ɲiŋmɔhɔ
1 nigin
2 shuun
3 taanri
4 shishɛɛrɛ
5 kaguro
6 gbaara
7 gbaarashuun
8 gbaarataanri
9 gbaarashɛɛrɛ
10
11 kɛ ni nigin
12 kɛ ni shuun
13 kɛ ni taanri
14 kɛ ni shishɛɛrɛ
15 kɛ ni kaguro
16 kɛ ni gbaara
17 kɛ ni gbaarashuun
18 kɛ ni gbaarataanri
19 kɛ gbaarashɛɛrɛ
20 kɛlɛɛ shuun
21 kɛlɛɛ shuun ni nigin
30 kɛlɛɛ taanri
40 kɛlɛɛ shishɛɛrɛ
50 kɛlɛɛ kaguro
60 kɛlɛɛ gbaara
70 kɛlɛɛ gbaarashuun
80 kɛlɛɛ gbaarataanri
90 kɛlɛɛ gbaarashɛɛrɛ
100 xhuu
1000 kabɔfonɔ

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Assemblée nationale : Le mamara passe, la piraterie fâche, L’Essor 1er décembre 2006 (« copie sur malikounda.com »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?))
  2. a et b DNAFLA 1993.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • République du Mali, Direction Nationale de l’Alphabétisation Fonctionnelle et de la Linguistique Appliquée, Alphabets et règles d’orthographe des langues nationales, Bamako, DNAFLA, , 32–36 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]