Langues gur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Langues gur
Pays Mali, Côte d'Ivoire, Ghana, Burkina Faso, Nigeria
Classification par famille

Les langues gur ou gour, anciennement appelées langues voltaïques, sont un groupe de langues africaines appartenant à la famille des langues nigéro-congolaises. Il y a environ 85 langues appartenant à ce groupe. Elles sont parlées dans le sud-est du Mali, au Burkina Faso, au nord de la Côte d'Ivoire, du Ghana et du Togo, au Bénin et au nord-ouest du Nigéria.

Classification[modifier | modifier le code]

Parmi les sous-groupes qui constituent le gur, on trouve :

Classification anglophone[modifier | modifier le code]

Selon la version anglaise de Wikipédia :

Gur du Nord


Oti–Volta : 28 langues, dont mòoré (mossi) (5 000 000), mamprusi (en) (220,000), dagbani (800,000), gurma (800 000).



Bwa : bwamu, bomu, bobo-wule (>500 000)




Koromfe (en) (200 000)



Gur du Sud


grüsi : 23 langues et 1 200 000 locuteurs, dont kabiye (730 000)




Kirma–Tyurama : cerma (63 000), turka (37 000)



Lobi–Dyan : lobi (440 000), dyan (14 000)





Doghose–Gan : dogosé, kaansa (en), khisa (20 000 ; 6 000 ; 8 000)



? Dogoso–Khe : dogoso (9 000), khe (en) (1 000 ?)



Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel N. A. Mensah, Atlas des langues gur de Côte d'Ivoire, Agence de Coopération Culturelle et Technique, Niamey ; Université d'Abidjan, Institut de Linguistique Appliquée, Abidjan, 1983, 318 p.
  • N. Nikiema, Orthographe standard et harmonisée des langues gur, Le Cap, 2005, 20 p.
  • Manfred von Roncador et Gundrun Miehe (et al.), Les langues gur (voltaïques) : bibliographie commentée et inventaire des appellations des langues, Köppe, Cologne, 1998, 283 p. (ISBN 3896451111)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]