Dzùùngoo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le dzùùngo (ou dzùùn, Eastern Duun, kpango, samogho, samogo, samoro) est une langue mandée du Nord-Ouest[1], parlée à l'ouest du Burkina Faso, près de la frontière malienne, par des populations Samo.

Elle est parlée notamment dans la région des Hauts-Bassins, la province du Kénédougou, les départements Samoghohiri et Samorogouan, autour de la ville d'Orodara, dans des localités telles que Diomou, Gnalé, Samogo-Iri, Samogogouan, Saraba, Sokouraba et Todié ; également dans la région des Cascades, la province de la Léraba, les départements de Sindou et Kankalaba[2].

Le nombre de locuteurs a été estimé à 13 400 (1998). Parmi eux, 4 020 sont monolingues[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Solomiac, Phonologie et morphosyntaxe et du dzùùngoo de Samogohiri, Université Lumière Lyon 2, 2007, 608 p. [lire en ligne] (thèse)
  2. a et b Ethnologue code « dnn ».

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mary Lynn Morse, « The Question of 'Samogo' », in Journal of African Languages, 1967, 6, p. 61-80.
  • Paul Solomiac, Phonologie et morphosyntaxe et du dzùùngoo de Samogohiri, Université Lumière Lyon 2, 2007, 608 p. [lire en ligne] (thèse)
  • Ali Traoré, Fabé Traoré et Paul Solomiac, Guide orthographique du Dzùùngoo : à l'usage de ceux qui savent déjà lire et écrire en français, Société Internationale de Linguistique, Ouagadougou, 1998, 22 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]