Malberg (Eifel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Malberg
Malberg (Eifel)
Blason de Malberg
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Rhénanie-Palatinat
Arrondissement
(Landkreis)
Eifel-Bitburg-Prüm
Bourgmestre
(Ortsbürgermeister)
Joachim Schmitt
Code postal 54655
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
07 2 32 075
Indicatif téléphonique 06563
Immatriculation BIT
Démographie
Population 563 hab. ()
Densité 85 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 02′ 48″ nord, 6° 34′ 49″ est
Altitude 280 m
Superficie 660 ha = 6,6 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Malberg
Liens
Site web malberg-eifel.de

Malberg est une municipalité allemande située dans le land de Rhénanie-Palatinat et l'arrondissement d'Eifel-Bitburg-Prüm.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune apparaît déjà en 893 sous la forme Maleberhc.

La première syllabe vient du mot de l'ancien allemand mahal qui signifie un lieu où l'on se rassemble pour manger[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Histoire du château[modifier | modifier le code]

Les premiers seigneurs de Malberg sont évoqués en 1008.

Le château fut détruit par ordre impérial, avec interdiction de le reconstruire. Cependant, il fut tout de même rebâti en 1224[1].

Les seigneurs de Fénétrange entrèrent en possession du nouveau château, puis les comtes von Manderscheid-Schleiden. Ce sont sans doute eux qui, vers 1580, ont construit la partie ancienne du château, tel qu'on peut la voir aujourd'hui[1].

Cornelius Veyder (° vers 1575 -  après 1634), fils de Laurentius (Lorenz) Veyder, juge des nobles du comté de Vianden, devint officier de la seigneurie de Malberg au service de Florimond d'Ardres, baron de Malberg. Plus tard, il fit l'acquisition de la seigneurie de Malberg dont il devint amodiateur[2].

Son fils aîné Johann Heinrich Veyder (° 1606 -  1671) hérita de Malberg, tandis que le frère cadet de ce dernier, Johann Christoph ( 1697), devint seigneur de Bickendorf[3].

La famille Veyder, luxembourgeoise[4], reçut le titre de baron du Saint-Empire[5] en 1732. Elle devint la famille von Veyder, puis von Veyder-Malberg. Elle s'allia, entre autres, aux familles[3] von Breiten-Landenberg, Forget de Barst, von Hierschen, Joutz, de Montigny, de Neufforge, du Sartz de Vigneulles[6], de Stassin, von Wallenburg, et devint puissante.

Johann Werner von Veyder (° 2 décembre 1657 -  30 octobre 1723), fils de Johann Heinrich Veyder, évêque auxiliaire et vicaire général de l'archevêché de Cologne, était riche et renommé. Il transforma le château en un bâtiment de style baroque vers 1710[3].

Par la suite, la branche des seigneurs de Malberg eut quelques difficultés d'ordre économique. En 1815, il ne restait à Karl von Veyder-Malberg (° 1767 -  1834) que le château, les jardins et quelques forêts de ses anciennes possessions.

Ernestine von Veyder-Malberg (° 1799 -  1844) épousa en 1823 Franz Gerhard Schmitz. Par cette union permettant une stabilité financière à la famille, le château entra en possession de la famille Schmitz[3].

A partir de 1989, c'est la commune fusionnée de Kyllburg qui devint propriétaire du château.

Aujourd'hui, il appartient à la commune fusionnée de Bitburg-Land et il est devenu un lieu touristique[7].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (de) Verbandsgemeinde Bitburger Land, « Verbandsgemeinde Bitburger Land - Geschichte », sur Verbandsgemeinde Bitburger Land (consulté le 8 janvier 2021)
  2. Annuaire de la noblesse de Belgique, Decq, (lire en ligne)
  3. a b c et d (de) Claude Jean Herman, « « Der Ursprung der letzten Herren von Malberg » », Malberger Schlossbote,‎ , p. 5 à 8 (lire en ligne)
  4. (de) Gothaisches genealogisches Taschenbuch der freiherrlichen Häuser: zugleich Adelsmatrikel der im Ehrenschutzbunde des Deutschen Adels vereinigten Verbande, Julius Perthes., (lire en ligne)
  5. (de) Johann Siebmacher, Otto Titan von Hefner et Hilmar Hermann Weber, J. Siebmacher's grosses und allgemeines wappenbuch, in verbindung mit mehreren, neu herausgegeben und mit historischen, genealogischen und heraldischen notizen, Nürnburg, Bauer und Raspe, (lire en ligne)
  6. (de) « Gritzner, Maximilian [Bearb.]; Siebmacher, Johann [Begr.]: J. Siebmacher's großes und allgemeines Wappenbuch: in einer neuen, vollständig geordneten u. reich verm. Aufl. mit heraldischen und historisch-genealogischen Erläuterungen (Band 2,11): Der Adel Deutsch-Lothringens: nach der auf urkundlichen Quellen beruhenden Sammlung des Archivraths L. Eltester in Coblenz (Nürnberg, 1873) », sur digi.ub.uni-heidelberg.de (consulté le 8 janvier 2021)
  7. (de) « Schloss Malberg & Gärten », sur www.eifel.info (consulté le 8 janvier 2021)
  8. (de) « Die Hochmeister des Deutschen Ordens », sur www.deutscher-orden.de (consulté le 12 janvier 2021)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]