Mahavamsa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Mahavamsa (sanskrit IAST : Mahāvaṃśa ; pāli : Mahāvaṃsa ; litt. la grande chronique[1]) est un texte en langue pāli relatant l'histoire des rois singhalais et dravidiens de Ceylan (aujourd'hui Sri Lanka). Il couvre une période qui s'étend de l'avènement du roi Vijaya en 543 av. J.-C. au règne du roi Mahāsena (334-361 ap. J.-C.). Il relate aussi l'histoire du bouddhisme[2].

Le Mahāvamsa a été écrit au VIe siècle ap. J.-C. par le moine bouddhiste Mahānāma, L'oncle du roi Dhatusena de Ceylan. Il s'inspire beaucoup d'un autre texte, le Dipavamsa.

Le Mahāvamsa n'est pas considéré comme un texte canonique du bouddhisme. En revanche, c'est un document important pour connaître l'histoire de la religion de Sri Lanka, car il couvre une période qui commence pratiquement à l'époque du fondateur du bouddhisme, le bouddha Siddhārtha Gautama.

Dans la mesure où il fait souvent référence à des dynasties royales en Inde, le Mahāvamsa permet aussi aux historiens de faire des recoupements avec le sous-continent. Il permet ainsi de dater la consécration de l'empereur Maurya Ashoka (règne 273-232 av. J.-C.).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) C. A. Gunarwardena, « Mahavamsa », in Encyclopedia of Sri Lanka, New Dawn Press, New Delhi, 2006 (2e éd.), p. 234-235 (ISBN 978-1932705485)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Dictionnaire Héritage du Sanscrit de Gérard Huet (en ligne).
  2. (en) The Princeton dictionary of buddhism par Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, ISBN 0691157863, page 512