Loup (masque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loup (homonymie).


Masecha.jpg

Le loup est un demi-masque en velours ou en satin noir, parfois agrémenté de dentelle, que les dames de la noblesse[1][réf. insuffisante] mettaient au XVIIIe siècle lorsqu'elles sortaient afin de préserver la blancheur de leur peau. Ce cache, parfois maintenu par un bouton tenu dans la bouche, remplaça le touret de nez ou cache-nez (petit carré d'étoffe qui s'attachait aux oreillettes du chaperon et couvrait tout le visage à partir des yeux), porté du XIIIe au XVe siècle, puis de nombreux types de masques (masque de peau parfumé maintenu qu'avec de la pommade, masque carré avec mentonnière) du XVIe au XVIIe siècle[2].

On le porte aujourd'hui aux bals masqués ou pendant le temps du carnaval.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une loi somptuaire de 1537 en interdit le port aux bourgeoises.
  2. Jean Nagle, Un orgueil français: La vénalité des offices sous l’Ancien Régime, Odile Jacob,‎ 2008, p. 157