Louis Didier Jousselin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Didier Jousselin
Louis Jousselin (1776-1858). Ingeniero.jpg
Fonctions
Conseiller général (d)
Canton de Jargeau
-
Député
Loiret
-
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Lieu de travail
Formation
Activités
Autres informations
Distinction
Tombejousselin.JPG

Tombe de Jousselin.

Louis Didier Jousselin, né le à Blois et mort le à Vienne-en-Val (Loiret), est un ingénieur et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de la première promotion de l'École polytechnique (promotion de fondation), initialement nommée école centrale des travaux publics, puis école des ponts et chaussées, il y côtoie notamment l'ingénieur, physicien et mathématicien français Étienne Louis Malus.

Après des travaux sur le Grand Canal du Nord, à Maastricht, il participe à la défense de Hambourg en 1813 et 1814, sous les ordres de Louis Nicolas Davout. Il fabrique notamment un pont de bois de 6 km en 120 jours, permettant de faire face aux troupes russes.

À l'âge de 39 ans, il est nommé inspecteur divisionnaire du corps des ponts et chaussées en 1815.

Rétrogradé sous la Seconde Restauration, il construit les quais d'Orléans (Fort Alleaume et quai du Roi), protégeant les bas quartiers des inondations.

Muté dans la Nièvre, il étudie le projet de canal latéral à la Loire allant jusqu'à Nantes.

Il occupe la fonction de député du Loiret de 1831 à 1834 puis conseiller général du canton de Jargeau de 1848 à 1852.

Il se retira à Vienne-en-Val où il meurt à l'âge de 82 ans et où il est enterré.

Hommages[modifier | modifier le code]

Son nom sur la Tour Eiffel

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]