Louis Dausset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Dausset
Louis Dausset 1901 Langhans.png
Fonction
Sénateur de la Troisième République
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Distinction

Louis Dausset, né le à Tarbes, mort le à Neuilly-sur-Marne, est un homme politique français, sénateur de la Seine et président du conseil municipal de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Jean Joseph Dausset, conducteur des Ponts-et-Chaussées.

Louis Dausset fait ses études secondaires au lycée de Tarbes puis au Collège Stanislas à Paris.

En 1893, il est reçu sixième à l'agrégation de Lettres[1]. Il est nommé professeur de rhétorique (première) au lycée de Guéret, puis au lycée d'Angoulême. Il est professeur au collège Stanislas de 1896 à 1900.

En 1898, il participe à la création de la Ligue de la patrie française, groupe nationaliste et antisémite, une des organisations les plus anti-dreyfusardes.

Devenu conseiller municipal du quartier des Enfants-Rouges (1900-1922), il est président du Conseil de Paris de 1901 à 1902, puis rapporteur général du budget de la ville de Paris de 1908 à 1919.

En 1906 il épouse Valentine Le Houx de Bretagne[2].

Trop âgé pour être mobilisé en 1914, il fonde un sanatorium de 2 000 lits à Brévannes.

Il est de nouveau président du Conseil général de la Seine de 1919 à 1920, avant d'être élu sénateur de la Seine le , mandat qu'il exerce jusqu'au .

Il a aussi été secrétaire général de la Ligue de la patrie française.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Marie Mayeur et Arlette Schweitz, Les parlementaires de la Seine sous la Troisième République, Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, p. 172.
  • Les parlementaires de la Seine sous la Troisième République, volume 2 (dictionnaire biographique), Paris, 2001.
  • « Louis Dausset », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1950 », sur Ressources numériques en histoire de l'éducation (consulté le 19 juin 2014).
  2. "Le Houx de Bretagne" : nom donné tel quel dans Qui êtes-vous ?, 1924.
  3. Faire "Aperçu du livre", puis aller à la vue 216.