Catherine Lord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Catherine Lord
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Distinction
Œuvres principales
Art and Queer Culture (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Catherine Lord (née le ) est une artiste, autrice, curatrice, militante, enseignante et chercheuse spécialisée en féminisme, politiques culturelles et colonialisme. En 2010, elle reçoit la médaille des Arts de l'université Harvard[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en République dominicaine, elle étudie dans un internat britannique de la Barbade. Quand elle a 13 ans, sa famille déménage en Iowa[1].

Elle obtient un diplôme d'anglais de Radcliffe College et travaille en parallèle comme assistante de recherche à la bibliothèque Schlesinger. Elle obtient son Master d'Arts appliqués en photographie et histoire de la photographie au Visual Studies Workshop, une organisation artistique partenaire de l'université d’État de New York à Buffalo.

Elle est doyenne de l'école d'Art du California Institute of the Arts pendant sept ans. De 1990 à 1995, elle est présidente du département des Arts d'UC Irvine. De 1991 à 1996, elle est directrice de la galerie artistique de l'établissement[2].

En 2004, elle est atteinte d'un cancer du seil et publie The Summer of Her Baldness: A Cancer Improvisation, roman dans lequel elle évoque sa perte de cheveux (Baldness) pendant sa chimiothérapie plutôt que sa tumorectomie[3].. Le livre est traduit en français sous le titre Sa Calvitie, Son Colibri: Miss Translation

Lord est rédactrice en chef d'Afterimage (image rémanente), un magazine de photographie, film et de vidéo[4].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

En 2008, elle est nommée Professeure Honoraire de Photographie Shirley Carter Burden par Harvard[réf. nécessaire]. En 2010, elle reçoit la médaille des arts de Harvard[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Sa calvitie, son colibri : Miss translation, Paris, L'Unebévue éditions, 2006, 53 p. (ISBN 2-914596-18-9)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Amy Lavoie, « Catherine Lord '70 Receives Harvard Arts Medal » (consulté le 21 juin 2014)
  2. « University of California Irvine: Faculty », sur University of California Irvine (consulté le 21 juin 2014)
  3. Pam Patterson, « The Summer of Her Baldness: A Cancer Improvisation », Resources for Feminist Research, University of Pittsburgh,‎ (lire en ligne, consulté le 25 mars 2016)
  4. Cathy Curtis, « O.C. ART : She Plans a Splash of Color for Art Department at UCI » (consulté le 5 avril 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]