Loisach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 8 janvier 2020 à 11:00 et modifiée en dernier par Thontep (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Loisach
Illustration
Carte.
Caractéristiques
Longueur 114 km
Bassin 954 km2
Bassin collecteur Bassin du Danube (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Débit moyen 56,4 m3/s
Cours
Source Préalpes orientales septentrionales
· Localisation Biberwier
· Altitude 1 060 m
· Coordonnées 47° 22′ 21″ N, 10° 52′ 08″ E
Confluence Isar
· Localisation Wolfratshausen
· Altitude 565 m
· Coordonnées 47° 56′ 12″ N, 11° 26′ 00″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land autrichien Flag of Tirol and Upper Austria.svg Tyrol
Land allemand Drapeau de Bavière Bavière
Principales localités Garmisch-Partenkirchen

La Loisach est une rivière qui coule dans le Tyrol en Autriche puis en Bavière, en Allemagne.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom viendrait d'une origine celtique qui signifierait « eau ». Mais si le suffixe germanique -ach désigne bien des cours d'eau, en revanche Lois pourrait éventuellement être apparenté au basque lohi(tz) "boue, marécage" (voir par ex. Saint-Jean-de-Luz, en basque Donibane-Lohitzun(e)). La Loisach traverse en effet les grandes zones marécageuses du Murnauer Moos. La question n'est donc pas complètement résolue.[réf. nécessaire]

Habituellement, le nom est basé sur le mot indo-européen leubh, qui signifie « cher ». Il est dérivé avec un s comme suffixe. Le nom ferait référence au cours agréable de la rivière. Les formes antérieures de noms sont Liubasa (1003), Lyubasa (environ 1052), Liubisaha (1148-1155), Livbisaha (12e siècle), Liubsaha (1258), Leusach (1332), Leusach (1348), Lewsach (1424), Loysach (1536) et enfin 1553 Loisach[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Sa longueur est de 114 km, elle est un affluent de l'Isar en rive gauche. Elle traverse Garmisch-Partenkirchen puis alimente le lac de Kochel. Elle se jette dans l'Isar à Wolfratshausen. Un canal la joint à l'Isar avant leur confluence pour alimenter une centrale électrique et limiter le risque d'inondation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Wolf-Armin Frhr. v. Reitzenstein, Lexikon bayerischer Ortsnamen. Herkunft und Bedeutung, C.H.Beck, München 2006, (ISBN 3-406-55206-4), p. 156.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :