Uvac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Uvac.
Uvac
Illustration
Caractéristiques
Longueur 119 km
Bassin 1 310 km2
Bassin collecteur le Danube
Débit moyen 18 m3/s
Cours
Confluence le Lim
· Coordonnées 43° 35′ 48″ N, 19° 29′ 27″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Serbie Serbie
Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Réserve naturelle d'Uvac
Image illustrative de l'article Uvac
Catégorie UICN IV (aire de gestion des habitats/espèces)
Identifiant 328834
Emplacement Drapeau de la Serbie Serbie
Ville proche Nova Varoš, Sjenica
Coordonnées 43° 25′ 00″ nord, 19° 57′ 00″ est
Superficie 75,43 km2
Création 1971

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Réserve naturelle d'Uvac

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Réserve naturelle d'Uvac

L'Uvac (en serbe cyrillique Увац) est une rivière de Serbie, de la République serbe de Bosnie et de Bosnie-Herzégovine. Sa longueur est de 119 km. Elle est le principal affluent du Lim et marque la frontière septentrionale du Sandžak et de la Raška. Avant de se jeter dans le Lim, elle sert sur 10 kilomètres de frontière entre la Serbie et la Bosnie-Herzégovine.

L'Uvac appartient au bassin versant de la mer Noire ; son propre bassin couvre une superficie de 1 310 km2. Il n'est pas navigable.

Cours supérieur[modifier | modifier le code]

La rivière prend sa source sur le plateau de Pešter sous le nom de Rasanska reka (cyrillique : Расанска река). Le cours d'eau forme une courbe le long des montagnes de Ninaja et de Pometenik, et longe Tuzinje, Rasno, Dragojloviće et Gradac, où il rejoint la Brnjička reka (Брњичка река). Il entre dans la dépression de Sjenica et poursuit sa course sous le nom de Vapa (Вапа).

La rivière traverse Gornja Vapa, Donja Vapa, Čedovo et Krstac, où elle reçoit, sur sa gauche, les eaux de l'Uvac, né au mont Ozren. C'est l'Uvac qui donne désormais son nom à la rivière.

Cours inférieur[modifier | modifier le code]

L'Uvac poursuit sa course en direction du nord-ouest, il entre dans la région de Stari Vlah, où il coule dans une vallée particulièrement encaissée. Il y reçoit les eaux de la Kladnica. À cet endroit, sa puissance alimente trois centrales hydroélectriques, chacune dotée d'un lac artificiel : la centrale de Bistrica avec le lac de Radoinja, la centrale de Kokin Brod avec le lac Zlatar (7,3 km2, altitude 400 m, profondeur 40 m) et la centrale de Sjenica avec le lac de Sjenica.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Dans la partie inférieure de son cours, l'Uvac coule entre les monts Zlatar et Zlatibor, près de Kokin Brod et Radoinja. Il atteint alors la frontière bosniaque et le mont Varda. Il forme un coude vers le sud et coule vers les villages de Bjelušine et d'Uvac (en Bosnie-Herzégovine). L'Uvac se jette dans le Lim au nord de la ville de Priboj.

Protection[modifier | modifier le code]

Une partie du cours de l'Uvac est inscrite sur la liste des réserves naturelles de Serbie (identifiant no RP 43)[1],[2] et est considérée comme une zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO no RS021)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Uvac Nature Reserve », sur http://protectedplanet.net, World Database on Protected Areas (consulté le 28 septembre 2016)
  2. (en) « Site de la réserve d'Uvac » (consulté le 28 septembre 2016)
  3. (en) « Uvac-Milesevka », sur http://www.birdlife.org, BirdLife International (consulté le 28 septembre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mala Prosvetina Enciklopedija, 3e édition (1985); Prosveta (ISBN 86-07-00001-2)
  • Jovan Đ. Marković (1990): Enciklopedijski geografski leksikon Jugoslavije ; Svjetlost-Sarajevo (ISBN 86-01-02651-6)