Les Tueurs (film, 1946)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Tueurs
Description de cette image, également commentée ci-après
Affice originale du film.
Titre original The Killers
Réalisation Robert Siodmak
Scénario Anthony Veiller
Acteurs principaux
Sociétés de production Mark Hellinger Productions
Universal Pictures
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film noir
Durée 98 minutes
Sortie 1946

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Tueurs (The Killers) est un film noir américain réalisé par Robert Siodmak, sorti en 1946

Avec dans les rôles principaux Burt Lancaster, Edmond O'Brien et Ava Gardner, le film est basé sur la nouvelle du même nom écrite par Ernest Hemingway, datant de 1927.

En 2008, le film est inscrit pour conservation au National Film Registry de la Bibliothèque du Congrès américain pour son intérêt « historique, esthétique important ».

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deux tueurs débarquent un soir dans un restaurant d'une paisible commune du New Jersey, à la recherche du « Suédois », le pompiste de la station-service voisine. Prévenu du danger par un client, Nick Adams[1], l'homme ne tente pourtant pas de s'enfuir et est assassiné.

Un enquêteur de la compagnie ayant assuré le pompiste va reconstituer le fil des évènements ayant conduit au meurtre, en interrogeant les personnes qui l'avaient connu.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

De gauche à droite : Virginia Christine, Burt Lancaster et Ava Gardner.

Et, parmi les acteurs non crédités au générique :

Distinctions[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nick Adams est un personnage récurrent chez Hemingway. Les récits où il apparaît ont été réunis dans le recueil Les Aventures de Nick Adams.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ernest Hemingway, Les Tueurs, in : Les Aventures de Nick Adams, traduit de l'anglais par Céline Zins [e.a.], préface de Philip Young, Paris : Gallimard, [1977 ?]

Liens externes[modifier | modifier le code]