Les Mains d'Orlac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Mains d'Orlac
Auteur Maurice Renard
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman policier fantastique
Éditeur Nilsson
Date de parution 1920
Nombre de pages 279

Les Mains d'Orlac est un roman policier, doublé d'un récit fantastique, de l'écrivain français Maurice Renard publié en 1920.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le pianiste Stephen Orlac est victime d'un accident de chemin de fer, qui le blesse gravement à la tête et le prive de ses mains. Le célèbre et controversé docteur Cerral lui greffe celles d'un assassin fraîchement guillotiné. Dès lors, Orlac se demande s'il n'est pas un Mister Hyde ayant hérité de penchants criminels. Il semble souffrir d'hallucinations, s'enfonce dans la dépression. Son épouse enquête pour le sauver, mais le couple est pris dans un complot. Les mystères et les crimes se multiplient autour d'Orlac.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Le livre a fait l'objet de quatre adaptations :

À la télévision[modifier | modifier le code]

Autres adaptations ou citations[modifier | modifier le code]

  • Les Mains d'Orlac, chanson titre (dans le style charleston) de l'album (16 titres, 2006) de Régis Vogelene, inspiré par le roman.
  • L'écrivain Malcolm Lowry fait plusieurs fois référence au film de 1935 dans son livre Au-dessous du volcan.
  • L'artiste contemporain Eric Vernhes utilise deux adaptations cinématographiques du livre pour son œuvre "L'interprète", "he is..." exposée à l'espace Pierre Cardin lors de Show Off en 2013.