Le Voyage de Ryu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Le Voyage de Ryu

リュウの道
(Ryû no Michi)
Type Shonen
Thèmes Aventure, action
Manga
Auteur Shōtarō Ishinomori
Éditeur (ja) Kōdansha
(fr) Glénat Manga
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Shōnen Magazine
Sortie initiale
Volumes 8

Le Voyage de Ryu (リュウの道, Ryû no Michi?) est un manga de type shōnen créé par Shōtarō Ishinomori. Il est prépublié dans le Weekly Shōnen Magazine de l'éditeur Kōdansha puis publié en huit tomes entre octobre 1970 et mai 1971. La version française, basée sur une réédition de 2005, a été publiée en cinq tomes par Glénat Manga dans la collection « Vintage » entre février et novembre 2011.

Le Voyage de Ryu constitue la première partie de la « trilogie de Ryu »[1]. Il fut suivi d'une préquelle, Genshi shounen Ryuu (原始少年リュウ?), prépubliée dans le magazine Weekly Shōnen Champion de l'éditeur Akita Shoten puis publiée en trois tomes entre février 1972 et mars 1973. Cette dernière est adapté en une série d'anime de 22 épisodes réalisée par les studios Tōei animation entre 1971 et 1972 et diffusé en France sur La Cinq dans les années 1990 sous le titre Nolan, enfant des cavernes[2]. La troisième et dernière série, Banchou Wakusei (番長惑星, en anglais « Ryuu in the Another Planet »?), est prépubliée dans le magazine Weekly Shōnen Champion puis publiée en cinq tomes entre juillet 1975 et mai 1976[3].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Le manga est prépublié dans le Weekly Shōnen Magazine de l'éditeur Kōdansha puis publié en huit tomes entre octobre 1970 et mai 1971[4]. Il est réédité en quatre tomes en 2011 au format bunko par l'éditeur Akita Shoten[5].

La version française, basée sur une réédition de 2005, est publiée en cinq tomes par Glénat Manga dans la collection « Vintage » entre février et novembre 2011[6].

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1]   [fr 1] 978-2-7234-7791-8[fr 1]
2 [ja 2]   [fr 2] 978-2-7234-7792-5[fr 2]
3 [ja 3]   [fr 3] 978-2-7234-7793-2[fr 3]
4 [ja 4]   [fr 4] 978-2-7234-7794-9[fr 4]
5 [ja 5]   [fr 5] 978-2-7234-7795-6[fr 5]
6 [ja 6]  
7 [ja 7]  
8 [ja 8]  

Réception[modifier | modifier le code]

Pour Christian Marmonnier, rédacteur de dBD, « en 1 600 pages, Ishinomori installe les thèmes les plus ambitieux de la science-fiction des années 60, visibles à la même époque dans La Planète des singes et 2001, l'Odyssée de l'espace, longs métrages adaptés respectivement des œuvres de Pierre Boulle et Arthur C. Clarke. (...) Ce manga condense l'idéologie écologiste de sa période de production [1969-1970], en empruntant les marottes paranormales alors à la mode [pouvoirs de télékinésie et de lecture dans les pensées], et il offre aussi un dernier volume bluffant d'énergie, de rythme et de souffle épique[7] ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gwenaël Jacquet, « Le Voyage de Ryu T1 et T2 par Shôtarô Ishinomori », sur http://bdzoom.com, (consulté le 18 mars 2014)
  2. (en) « Genshi Shonen Ryuu (TV) », sur Anime News Network (consulté le 18 mars 2013)
  3. « Banchô Wakusei vo », sur http://www.manga-news.com (consulté le 18 mars 2014)
  4. « Ryû no Michi jp Vol.1 », sur http://www.manga-news.com (consulté le 7 mars 2014)
  5. « Ryû no Michi - Bunko 2011 jp Vol.1 », sur http://www.manga-news.com (consulté le 7 mars 2014)
  6. « Le Voyage de Ryu - Editions/parutions », sur http://www.manga-sanctuary.com (consulté le 7 mars 2014)
  7. Christian Marmonnier, « Le Voyage de Ryu », dBD, no 10 HS,‎ , p. 42 (ISSN 1951-4050)

Édition japonaise[modifier | modifier le code]

Kodansha

Édition française[modifier | modifier le code]

Glénat Manga

  1. a et b (fr) « Tome 1 »
  2. a et b (fr) « Tome 2 »
  3. a et b (fr) « Tome 3 »
  4. a et b (fr) « Tome 4 »
  5. a et b (fr) « Tome 5 »

Lien externe[modifier | modifier le code]