Le Promeneur d'oiseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Promeneur d'oiseau
Titre original Ye Ying
Réalisation Philippe Muyl
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Durée 100 min
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Promeneur d'oiseau (Ye Ying[1] - Le promeneur d'oiseau) est un film franco-chinois réalisé par Philippe Muyl et sorti en 2014.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un vieil homme retourne depuis Pékin vers son village natal de Yangshuo dans le Guangxi, au sud de la Chine, où sa petite-fille l'accompagne. Il emmène son oiseau huamei[2] pour le libérer après 18 ans de compagnie, afin de tenir la promesse faite à sa défunte femme.

Renxing, la fillette, petite citadine gâtée mais finalement assez solitaire entre deux parents absorbés par leur vie professionnelle et dont le couple bat de l’aile, renâcle à faire ce voyage; elle est cependant contrainte à le faire, parce que ses parents ont chacun un déplacement à l’étranger et que la bonne doit partir de son côté pour le mariage de son fils.

À travers divers imprévus (panne d’autocar, nuit en forêt, voyage en barque et séjour dans une bourgade accueillante) sur le chemin du village, Renxing va se rapprocher de ce grand-père au niveau de vie modeste qu’elle connaît mal, et va comprendre qu’il y a d’autres buts dans la vie qu’une belle maison et un compte en banque bien garni, tandis que ses parents effectueront leur propre cheminement à cette occasion.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Li Baotian (en) : Zhu Zhi Gen (Le grand-père) (comme Baotian Li)
  • Li Xiao Ran : Ren Quan Ying (La mère) (comme Xiao Ran Li)
  • Qin Hao (en) : Zhu Chong Yi (Le père)
  • Xin Yi Yang : Ren Xing (La petite fille)

Autour du film[modifier | modifier le code]

L'action en Province figure plusieurs paysages du Guangxi dont le Pont de Chéngyáng.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En chinois, 夜鶯 (pinyin yè yīng) : « rossignol ».
  2. En chinois, 画眉 (pinyin huà méi) : Garrulaxe hoamy, mot-à-mot « sourcils peints », un oiseau chanteur très apprécié des Chinois.
  3. Véronique Dupont, « Philippe Muyl, le Français qui porte les couleurs de la Chine aux Oscars », AFP, publié le 10 décembre 2014, consulté le 10 décembre 2014.
  4. http://www.deauvilleasia.com/index.php?pid=28&film_id=403

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]