La Règle du jeu (revue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Règle du jeu
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Quadrimestriel
Genre Littérature, Philosophie, Politique, Arts
Fondateur Bernard-Henri Lévy
Date de fondation 1990 (il y a 30 ans)
Éditeur Grasset
Ville d’édition Paris

Rédacteur en chef Maria de França
ISSN 1148-8700
Site web http://laregledujeu.org/

La Règle du jeu est une revue littéraire française fondée en 1990 par Bernard-Henri Lévy[1]. Sa rédactrice en chef actuelle est Maria de França.

La revue[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Ont participé à sa fondation un groupe d'écrivains réunis autour de Bernard-Henri Lévy, notamment Susan Sontag, Salman Rushdie, Mario Vargas Llosa, Carlos Fuentes, Amos Oz ou encore Jorge Semprun[1]. L'idée de la revue est venue à l'esprit de son fondateur le soir de la chute du mur de Berlin[2].

Titre et périodicité[modifier | modifier le code]

Le nom de la revue « se veut un double salut, explicite, à Michel Leiris et à Jean Renoir »[3], faisant référence à l'œuvre la plus marquante de chacun d'eux, respectivement les quatre volumes de La Règle du jeu (1940-1976) de l'écrivain et le chef-d'œuvre du même nom (1939) du cinéaste.

La version papier paraît trois fois par an[1].

Auteurs[modifier | modifier le code]

La revue compte parmi ses auteurs Jean-Paul Enthoven, Yann Moix, Gilles Hertzog, Fernando Arrabal, Jacques-Alain Miller, ou encore Tahar Ben Jelloun.

Implication[modifier | modifier le code]

La Règle du jeu s'est impliquée dans un certain nombre de sujets politiques, diplomatiques, internationaux, littéraires, médiatiques ou sociologiques, comme la crise économique grecque[4], les attentats du [5]et du [6], les massacres au Burundi[7], et a manifesté son soutien à Roman Polanski[1],[2], l'Iranienne Sakineh Mohammadi-Ashtiani[1],[2], Erri de Luca[8], Christiane Taubira[9]. Elle a combattu aussi le Front national, en particulier lors des élections municipales de 2014, et la politique d'Aléxis Tsípras[10].

Critiques[modifier | modifier le code]

Pour l'historien des idées François Cusset, ce cénacle a une remarquable homogénéité idéologique (libéralisme politique, atlantisme extérieur, supériorité des lumières sur les « tribus » ...) ne fait pas précisément le haut lieu de la critique et de la contradiction. Et la doctrine politique de BHL, qui place la soumission à l'ordre légal au fondement de tout le reste, ne fait pas exactement de lui le libre-penseur requis par ce grand tournant.[11].

Xavier de La Porte et Jade Lindgaard, auteurs d'une biographie littéraire de Bernard-Henri Lévy, relatent la soirée inaugurale de la réouverture de la publication, le . Ils soulignent le choix d'un lieu symbolique, le Café de Flore, établissement du Quartier latin fréquenté par le milieu intellectuel, et la présence d'invités prestigieux : Milan Kundera, Umberto Eco, Jorge Semprun, Philippe Sollers, Catherine Clément, Claude Lanzmann, etc., ainsi que des figures du milieu éditorial, des affaires et de la mode. Ils notent pourtant que le noyau effectif des rédacteurs de la revue se réduit à son fondateur, Bernard-Henri Lévy, et à quelques partisans inconditionnels ayant peu de notoriété propre, Gilles Hertzog, Philippe Boggio, Liliane Lazar. Selon eux, le contenu de la revue n'est pas à la hauteur de sa renommée mondaine : La Règle du jeu est une publication sans doute élégante mais qui, en vingt ans d'existence, n'a fait émerger aucune idée, n'a découvert aucun auteur de référence et, de ce fait, ne s'est jamais imposée comme un lieu important du débat intellectuel français[12].

La Règle du jeu contre les héritiers de Roland Barthes[modifier | modifier le code]

Le , le Tribunal de Paris, statuant en référé, n'a pas fait droit à la requête des héritiers de Roland Barthes contre La Règle du jeu qui avait fait paraître, sans leur autorisaton, dans son numéro du mois d'août, un extrait d'un cours de Roland Barthes au Collège de France sur « le désir de neutre ». La demande de retrait et de destruction du numéro a été rejetée car ne se justifiant pas par l'existence d'une atteinte intolérable et irréparable[13].

Prix Saint-Germain[modifier | modifier le code]

Depuis 2012, la revue a créé le prix Saint-Germain, un prix de cinéma remis en janvier et décerné par un jury exclusivement composé d'écrivains. Le prix est remis à un film français et à un film étranger.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e La Règle du jeu, revue dirigée par BHL, fête ses vingt ans, sur le site jeanmarcmorandini.com.
  2. a b et c Polanski, Bruel, Delon et leurs amis ont fêté un bel anniversaire avec BHL !, sur le site Purepeople, 1er décembre 2010 :Bernard-Henri Lévy a également confié : [...] Le soir de la chute du mur de Berlin, 5 écrivains se sont téléphonés. Nous avons pris acte de ce qui se passait et c'est comme ça que la revue est née".
  3. Sur Bernard-Henri-Lévy.com.
  4. http://laregledujeu.org/2015/02/03/18950/que-veulent-les-grecs/
  5. http://laregledujeu.org/tele-rdj/lesprit-du-11-janvier-et-ses-ennemis/
  6. http://laregledujeu.org/categorie/dossiers/attentats-du-13-novembre/
  7. http://laregledujeu.org/2015/09/09/25834/premiere-session-du-tribunal-russell-sur-le-burundi/
  8. http://laregledujeu.org/2015/07/05/22770/soutenir-de-luca/
  9. http://laregledujeu.org/tele-rdj/affaire-taubira-les-ecrivains-se-mobilisent/
  10. http://laregledujeu.org/2015/07/05/22772/tchao-tsipras/
  11. François Cusset, « La persistance des spectres », chapitre 12 de La décennie : Le grand cauchemar des années 1980, La Découverte, 2013.
  12. Xavier de La Porte et Jade Lindgaard, Le nouveau B.A. BA du BHL: Enquête sur le plus grand intellectuel français, La Découverte, 2011, ch. 1.1, [1].
  13. La revue La Règle du jeu ne sera pas retirée de la vente, Le Monde, 22 septembre 1991.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]