Le Livre d'or de la science-fiction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Livre d'or de la science-fiction
Auteur Jacques Goimard
Genre Fantasy / Science-fiction
Éditeur Pocket
Collection Science-fiction
Date de parution 1978-1987

Le Livre d'or de la science-fiction (en abrégé : LOSF) est une collection d'anthologies de nouvelles fantastiques ou de science-fiction publiée de 1978 à 1987. Dirigée par Jacques Goimard, elle avait pour vocation de présenter un panorama de la science-fiction classique et moderne.

Cette collection a publié de nombreux recueils consacrés soit à un auteur soit à un thème (comme la série des quatre tomes sur l'épopée fantastique consacrée à l'heroic fantasy). On y retrouve les grands noms de la science-fiction et du fantastique jusqu'en 1980, ce qui en fait une série de référence dans ces domaines.

Le dos et la quatrième de couverture des livres de la collection sont dorés, d'où son nom.

De 1988 à 1999, une partie de la collection a été rééditée chez Pocket, sous le titre Le Grand Temple de la S-F avec de nouveaux noms[1].

Sommaire

Listes des livres d'or de la science-fiction[modifier | modifier le code]

(Titre du livre précédé du numéro du livre chez Pocket)

(Sauf précisé dans le contenu du livre, les illustrations des couvertures sont toutes de Marcel Laverdet)

Le Livre d'or de la science-fiction : Ursula Le Guin[modifier | modifier le code]

Le Livre d'or de la science-fiction : Theodore Sturgeon[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5013
  • Auteur concerné par l'anthologie : Theodore Sturgeon

Le Livre d'or de la science-fiction : Frank Herbert[modifier | modifier le code]

Le Livre d'or de la science-fiction : Norman Spinrad[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5030
  • Auteur concerné par l'anthologie : Norman Spinrad

Le Livre d'or de la science-fiction : Robert Silverberg[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5032
  • Auteur concerné par l'anthologie : Robert Silverberg

Le Livre d'or de la science-fiction : Le Manoir des roses (L'Épopée fantastique - 1)[modifier | modifier le code]

Le Livre d'or de la science-fiction : John Brunner[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5049
  • Auteur concerné par l'anthologie : John Brunner

Le Livre d'or de la science-fiction : Philip K. Dick[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5051
  • Auteur concerné par l'anthologie : Philip K. Dick

Le Livre d'or de la science-fiction : La Citadelle écarlate (L'Épopée fantastique - 2)[modifier | modifier le code]

Le Livre d'or de la science-fiction : Gérard Klein[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5056.
  • Auteur concerné par l'anthologie : Gérard Klein.

Le Livre d'or de la science-fiction : Encore des femmes et des merveilles[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5058.
  • Présentation de Pamela Sargent.

Le Livre d'or de la science-fiction : Catherine Moore & Henry Kuttner[modifier | modifier le code]

Le Livre d'or de la science-fiction : Philip José Farmer[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5066
  • Auteur concerné par l'anthologie : Philip José Farmer

Le Livre d'or de la science-fiction : A. E. van Vogt[modifier | modifier le code]

Le Livre d'or de la science-fiction : J. G. Ballard[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5074.
  • Auteur concerné par l'anthologie : J. G. Ballard.

Le Livre d'or de la science-fiction : Robert Sheckley[modifier | modifier le code]

Le Livre d'or de la science-fiction : Christopher Priest[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5078.
  • Auteur concerné par l'anthologie : Christopher Priest.

Le Livre d'or de la science-fiction : Philippe Curval[modifier | modifier le code]


  • Adamève
  • Permis de mourir
  • Histoire romaine
  • Tous les pièges de la foire
  • Journal volé à une jeune fille
  • Passion sous les tropiques
  • Vivement la retraite !
  • Une psychose automatique
  • L'Enfant-sexe
  • C'est du billard !
  • L'Odeur de la bête
  • Un rêve de pierre
  • Les Communes
  • Le Bruit meurtrier d'un marteau-piqueur
  • L'Objet perdu

Le Livre d'or de la science-fiction : La 3e guerre mondiale n'aura pas lieu[modifier | modifier le code]

Le Livre d'or de la science-fiction : Science-fiction allemande - Étrangers à Utopolis[modifier | modifier le code]

Illustration de la couverture par Helmut Venske.

Le Livre d'or de la science-fiction : Isaac Asimov[modifier | modifier le code]

Toutes les nouvelles sont signées Isaac Asimov.

L'anthologie est parue en 1980 (puis 1983) et a été rééditée en 1989 dans la collection Le Grand Temple de la S-F avec pour titre Prélude à l'éternité (ISBN 2-266-02828-6) puis en 1990 et 1992.

Le Livre d'or de la science-fiction : Alain Dorémieux[modifier | modifier le code]


  • Le Chemin sur la route
  • Le Crâne
  • Rêver un homme
  • La Nuit du Vert-Galant
  • La Vana
  • Journal d'une jeune fille du XXVe siècle
  • Fugue
  • L'Habitant des étoiles
  • Le Chemin
  • L'Autre
  • Seuls toi et moi, mon amour
  • La Femme modèle
  • L'Objet de l'amour
  • Sur un air de fête
  • Quel cataclysme ?
  • Le Temps de la vengeance
  • L'Heure du passage
  • Deux personnages dans un paysage vide
  • Prisonnier des femmes-insectes

Le Livre d'or de la science-fiction : Jack Vance[modifier | modifier le code]

  • Préface de Jacques Chambon
  • Maître de la galaxie (Brain of the Galaxy ou The New Prime, 1951)
  • Personnes déplacées (DP!, 1953)
  • Quand se lèvent les cinq lunes (When the Five Moons Rise, 1954)
  • Le Papillon de lune (The Moon Moth, 1961)
  • Le Dernier Château (The Last Castle, 1966)
  • Alice et la cité (Assault on a City ou The Insufferable Red-headed Daughter of Commander Tynott, O.T.E., 1974)
  • Le Tour de Freitzke (Freitzke's Turn, 1977)

Toutes les nouvelles sont signées Jack Vance.

L'anthologie est parue en 1980 et a été rééditée en 1988 dans la collection Le Grand Temple de la S-F avec pour titre Papillon de lune (ISBN 2-266-02357-8).

Le Livre d'or de la science-fiction : Robert Heinlein[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5102
  • Auteur concerné par l'anthologie : Robert Heinlein

Le Livre d'or de la science-fiction : Thomas Disch[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5103
  • Auteur concerné par l'anthologie :
  • ISBN : (ISBN 2-266-00995-8)
  • Une vie de chien ou une vie d'homme ?, préface de Patrice Duvic
  • Un emploi du temps très chargé (The Double-Timer, 1962)
  • Les Touristes (The Sightseers, 1965)
  • Le Retour de la méduse (The Return of the Medusae, 1963)
  • Démiurges (The Demi-Urge, 1963)
  • Utopie ? Impossible ! (Utopia? Never!, 1963)
  • Assassin et fils (Assassin & Son, 1964)
  • 102 bombes H (102 H-Bombs, 1965)
  • Un amour envahissant (Invaded by Love, 1966)
  • Thomas l'incrédule (Doubting Thomas, 1966)
  • Casablanca (Casablanca, 1967)
  • Le Crime d'Edwin Lollard (The Affluence of Edwin Lollard, 1967)
  • La Rive asiatique (The Asian Shore, 1970)
  • Le Mécanisme du jugement dernier - Publicité mensongère : défense d'un précieux patrimoine (Misinformation Defending : a Precious Heritage, 1974)
  • Le Mécanisme du jugement dernier - Selbstmord : la grande vogue (Selbstmord : the dernier cri, 1974)
  • Le Mécanisme du jugement dernier - L'Holocauste des automobiles (Killing the Cars, 1981)
  • Le Vaillant Petit Grille-pain (The Brave Little Toaster, 1980)

Le Livre d'or de la science-fiction : Michaël Moorcock[modifier | modifier le code]


  • Michael Moorcock de A à Z, préface de Maxim Jakubowski
  • Ma vie (My life, 1959), Traduction Jean Bailhache
  • Paix sur la terre (Peace on Earth, 1959), Traduction Jean Bailhache
  • Lee Seward contre M-A 19 (The Deep Fix, 1963), Traduction Jean Bailhache
  • L'Homme qui habitait le temps (The Time Dweller, 1963), Traduction Martine Witznitzer
  • Fuite de nuit (Escape from Evening, 1964), Traduction Jean Bailhache
  • La Montagne (The Mountain, 1965), Traduction Sonia Florens
  • Le Jardin d'agrément de Felipe Sagittarius (The Pleasure Garden of Felipe Sagittarius, 1966), Traduction Chantal Plançon et Jacques Chambon
  • Voici l'homme (Behold the Man, 1966), Traduction Martine Witznitzer
  • L'Histoire du monde (Pride of Empire, 1970), Traduction Martine Witznitzer
  • À Prague en 68 (The Tank Trapeze, 1968), Traduction Héléne Bouboulis
  • Nature de la catastrophe (The Nature of the Catastrophe, 1969), Traduction Françoise Cartano
  • Roses pâles (Pale Roses, 1974), Traduction Héléne Bouboulis
  • Un chanteur mort (A Dead Singer, 1974), Traduction Maxim Jakubowski
  • La Femme troubadour (The Ministel Girl, 1977), Traduction Héléne Bouboulis
  • La Péninsule de Cassandre (The Kassandra Peninsula, 1977), Traduction Hélène Bouboulis

Toutes les nouvelles sont signées Michaël Moorcock sauf Paix sur la terre coécrit par Barrington John Bayley.

L'anthologie est parue en 1981 et a été rééditée en 1989 (puis 1990) dans la collection Le Grand Temple de la S-F avec pour titre La Femme troubadour (ISBN 2-266-02837-5).

Le Livre d'or de la science-fiction : Richard Matheson[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5110
  • Auteur concerné par l'anthologie : Richard Matheson

Le Livre d'or de la science-fiction : Le Monde des chimères (L'Épopée fantastique - 3)[modifier | modifier le code]

L'anthologie est parue en 1981 et a été rééditée en 1991 dans la collection Le Grand Temple de la S-F avec pour titre New Fantasy 3 : Le monde des chimères (ISBN 2-266-02841-3).

Le Livre d'or de la science-fiction : Arthur C. Clarke[modifier | modifier le code]

  • L'Odyssée d'Arthur Clarke, préface de George W. Barlow
  • La Lignée de David (Inheritance, 1947)
  • Point de rupture (Thirty Seconds - Thirty Days ou Breaking Strain, 1949)
  • L'Épaisseur des montagnes (Exile of the Eons ou Nemesis, 1950)
  • Une aube nouvelle (Second Dawn, 1951)
  • L'Arme du silence (Silence Please ou The Secret Weapon, 1950)
  • Course aux armements (Armaments Race, 1954)
  • Ils hériteront de la terre (The Next Tenants, 1957)
  • Le Laboureur de la mer (The Man Who Ploughed the Sea, 1957)
  • Pour perdre sa gravité (What Goes Up..., 1956)
  • Et la lumière tue (Dazzled to Death ou Let There Be Light, 1957)
  • Des pieds et des mains (An Ape About the House, 1962)
  • Flèche aux étoiles (At the End of the Orbit ou Hate, 1961)
  • Le Sphinx au bord de la mer (Seeker of the Sphynx ou The Road to the Sea, 1951)

Toutes les nouvelles sont signées Arthur C. Clarke.

L'anthologie est parue en 1981 et a été rééditée en 1992 dans la collection Le Grand Temple de la S-F avec pour titre Et la lumière tue (ISBN 2-266-05086-9).

Le Livre d'or de la science-fiction : Science-fiction italienne[modifier | modifier le code]

Le Livre d'or de la science-fiction : Michel Jeury[modifier | modifier le code]

Présentation de Gérard Klein

  • Esquisse pour une biographie sommaire
  • Ouragan sur le secrétaire d'État
  • La Poudre jaune du temps
  • La Fête du changement
  • La Mémoire de l'Eden
  • Vivre le temps
  • Les cygnes se créent dans le ciel
  • Mais quel territoire ?
  • La Planète des vaches
  • Les Négateurs

Le Livre d'or de la science-fiction : Fritz Leiber[modifier | modifier le code]

  • Leiber le Vagabond, préface de Jacques Goimard
  • Le vaisseau lève l'ancre à minuit (The Ship Sails at Midnight, 1950)
  • La Maison d'hier (Yesterday House, 1952)
  • Le Jour du professeur Kometevsky (Dr. Kometevsky's Day, 1952)
  • Une balle à son nom (Bullet With His Name, 1958)
  • La Vieille Petite Miss Macbeth (Little Old Miss Macbeth, 1958)
  • Essayez de changer le passé (Try and Change the Past, 1958)
  • Nos vacances en soucoupe (Our Saucer Vacation, 1959)
  • Le Matin de la damnation (Damnation Morning, 1959)
  • Créativité pour les chats (Kreativity for kats, 1961)
  • Les Lunettes du professeur Dragonet (The Goggles of Dr. Dragonet, 1961)
  • Chants secrets (The Secret Songs, 1962)
  • Les Corridors noirs (Black Corridor, 1967)
  • La Racine carrée du cerveau (The Square Root of Brain, 1968)
  • Amérique la belle (America the Beautiful, 1970)
  • Voyage de nuit (Night Passage, 1975)

L'anthologie est parue en 1982 et a été rééditée en 1991 dans la collection Le Grand Temple de la S-F avec pour titre Le Vaisseau lève l'ancre à minuit (ISBN 2-266-04308-0).

Le Livre d'or de la science-fiction : La Cathédrale de sang (L'Épopée fantastique - 4)[modifier | modifier le code]

L'anthologie est parue en 1982. Elle aurait du être rééditée en 1991 dans la collection Le Grand Temple de la S-F avec pour titre Science Fantasy 4 : La cathédrale de sang[2],[3].

Le Livre d'or de la science-fiction : Brian Aldiss[modifier | modifier le code]

  • Une œuvre en devenir, préface de Maxim Jakubowski
  • Judas dansait (Judas danced, 1958)
  • Homme sur pont (Man on bridge, 1964)
  • Homme en son temps (Man in his time, 1965)
  • Trajectoires immobiles (Still trajectories, 1967)
  • Le Théorème du firmament (The firmament theorem, 1969)
  • Si loin de Prague (So far from Prague, 1969)
  • Sobres bruits du matin dans une contrée marginale (Sober noises of morning in a marginal land, 1971)
  • Un vaisseau cher et délicat (The expensive delicate ship, 1973)
  • Un dollar ça vaut combien ? (What You Get for a Dollar, 1975)
  • Voyage au cœur du rêve (Journey to the heartland, 1976)
  • Une optique chinoise (A Chinese perspective, 1978)

Le Livre d'or de la science-fiction : Orbit, L'anthologie de Damon Knight[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5163
  • Auteur concerné par l'anthologie :
  • ISBN : (ISBN 2-266-01277-0)

Le Livre d'or de la science-fiction : La science-fiction soviétique[modifier | modifier le code]

  • Un avenir derrière chaque porte : L'histoire en N dimensions de la science-fiction russe, présentation de Leonid Heller
  • Contes de Theta (Skazki o Fite, 1922), de Evgueni Ivanovitch Zamiatine, traduction de Jacqueline Lahana
  • Mot sous presse (Slovo Pod Pressom), de Alexeï Gastev, traduction de Jacqueline Lahana
  • Demain (Zavtra, 1925), de Nicolaï Asseev, traduction de Jacqueline Lahana
  • Comment les messagers me rendirent visite (O Tom, Kak Menia Posetili Vestniki, 1930), de Daniil Harms, traduction de Jacqueline Lahana
  • La Lumière invisible(Nevidimyï Svet, 1938), de Alexandre Beliaev, traduction de Jacqueline Lahana
  • Olgoï-Khorkhoï (Olgoï-Khorkhoï, 1942), de Ivan Efremov, traduction de Jacqueline Lahana
  • Icare et Dédale (Ikar i Dedal, 1958), de Genrikh Altov, traduction de Jacqueline Lahana
  • Divorce à la martienne (Razvod Po-Marsianski, 1967), de Olga Larionova, traduction de Jacqueline Lahana
  • Évasion (Pobeg, 1968) de Ilia Varchavski, traduction de Jacqueline Lahana
  • Incident sur Oma (Sloutchaï Na Ome, 1971), de Dimitri Bilenkine, traduction de Jacqueline Lahana
  • Selon la méthode Stanislavski (Po Sisteme Stanislavskogo, 1974), de Alexandre Gorbovski, traduction de Jacqueline Lahana
  • Le Sculpteur (Skoulptor), de Guennadi Samoïlovitch Gor, traduction de Jacqueline Lahana
  • Le Maître (Outchitel), de Igor Rosokhovatski, traduction de Jacqueline Lahana
  • Ne te fâche pas, sorcier (Ne Gnevi Koldouna, 1979), de Kir Boulytchev, traduction de Jacqueline Lahana
  • La Forêt (1966), de Arcadi Strougatski et de Boris Strougatski, traduction de Anne Coldefy-Faucard
  • Pkhentz (Pkhentz, 1961), de Abraham Tertz, traduction de Anne Coldefy-Faucard

Le Livre d'or de la science-fiction : Jean-Pierre Andrevon[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5177
  • Auteur concerné par l'anthologie :
  • ISBN : (ISBN 2-266-01365-3)
  • La Réserve
  • Le Château du dragon
  • Un petit saut dans le passé
  • Scant
  • Neuf déchirures dans la trame de la désespérance quotidienne
  • Salut, Wolinski !
  • Le Dernier Dinosaure
  • Quelques chansons
  • Les Retombés
  • De A à Z
  • Le Réseau
  • Le Monde enfin

Le Livre d'or de la science-fiction : Raphaël Lafferty[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5187
  • Auteur concerné par l'anthologie :
  • ISBN : (ISBN 2-266-01444-7)
  • Une patte de fer dans une mitaine de velours, préface de Patrice Duvic
  • Les Six Doigts du temps (The six fingers of time, 1960)
  • Aloys (Aloys, 1961)
  • La Terreur de sept jours (Seven-Day Terror, 1962)
  • Comment elle s'appelle, déjà, cette ville ? (What's the name of that town ?, 1964)
  • La Planète des Pani (The Pani planet, 1965)
  • Un mardi soir bien calme (Slow tuesday night, 1965)
  • Le Temps des invités (Guesting time, 1965)
  • Voyage dans une boîte de conserve (Ride in a Tin Can, 1970)
  • Histoire d'un crocodile secret (About a secret crocodile, 1970)
  • Prisonniers d'une pelure ancienne (Incased in ancient rind, 1971)
  • Tout sauf les mots (All but the words, 1971)
  • Le Jour où toutes les terres rejailliront (When all the lands pour out again, 1971)
  • Il était une fois sur Aranéa (Once on Aranea, 1972)
  • Rangle Dang Kaloof (Range Dang Kaloof, 1972)
  • La Mère d'Euréma (Eurema's dam, 1972)
  • Dorg (Dorg, 1972)
  • La Saison de la fièvre cérébrale (Brain fever season, 1977)
  • Les Fantômes de Sélénium des années soixante-dix (Selenium ghosts of the eighteenseventies, 1978)
  • Et tous les cieux sont remplis de poissons (And all the skies are full of fish, 1980)

Toutes les nouvelles sont signées Raphaël Lafferty.

Le Livre d'or de la science-fiction : Clifford D. Simak[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5199
  • Auteur concerné par l'anthologie :
  • ISBN : (ISBN 2-266-01506-0)

Préface de Daniel Riche

  • Le Créateur (The Creator, 1935)
  • Courtoisie (Courtesy, 1951)
  • L'Immigrant (Immigrant, 1954)
  • Mondes sans fin (Worlds without end, 1956)
  • Steve et les mi-êtres (No Life of Their Own, 1959)
  • Le Dernier Gentleman (Final Gentleman, 1960)
  • L'Épidémie (Unsilent Spring, 1976)
  • L'Ordinateur qui aimait les étoiles (Byte Your Tongue !, 1981)

Toutes les nouvelles sont signées Clifford D. Simak.

Le Livre d'or de la science-fiction : Harry Harrison[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5205
  • Auteur concerné par l'anthologie :
  • ISBN : (ISBN 2-266-01555-9)
  • Harry Harrison, histrion ou humaniste ?, préface de George W. Barlow
  • Capitaine Schizo (Captain Bedlam, 1957)
  • Ta croix dans le désert des cieux (Streets of Ashkelon, 1963)
  • Sauvetage (Rescue operation, 1964)
  • Mozart assassiné (Mute Milton, 1965)
  • C'est un crime ! (A criminal act, 1967)
  • Des raisons au meurtre d'un homme (From fanaticism, of for reward, 1968)
  • Défenseurs de la vie (The life preservers, 1970)
  • Lourde Tâche (Heavy duty, 1970)
  • Brigade des morts (The ghoul squad, 1969)
  • Le Meilleur des mondes... pour qui ? (Brave newer world, 1970)
  • Une journée bien gagnée (An honest day's work, 1972)

Le Livre d'or de la science-fiction : Roger Zelazny[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5217
  • Auteur concerné par l'anthologie : Roger Zelazny

Le Livre d'or de la science-fiction : Jules Verne[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5233
  • Auteur concerné par l'anthologie :
  • ISBN : (ISBN 2-266-01758-6)

Le Livre d'or de la science-fiction : Alfred Bester[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5234
  • Auteur concerné par l'anthologie :
  • ISBN : (ISBN 2-266-01736-5)
  • Le Bonjour d'Alfred, préface de Jacques Chambon
  • Les Traîtrises du temps (Time Is the Traitor, 1953)
  • Oddy et l'Id (The Devil's Invention ou Oddy and Id, 1950)
  • Journal de voyage (Travel Diary, 1958)
  • Ne quittez pas (Will You Wait?, 1959)
  • Le Compensateur (The Pi Man, 1959)
  • Les États-Unis de Hollywood (The Flowered Thundermug, 1964)
  • Un drôle de numéro (Out of this World, 1964)
  • Le Grand Huit (The Roller Coaster, 1953)
  • Un tiens vaut mieux… (Hobson's choice, 1952)
  • Galatée galante (Galatea Galante, 1979)
  • Mes amours avec le science-fiction (My Affair with Science Fiction, 1974)

Le Livre d'or de la science-fiction : James Tiptree[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5243
  • Auteur concerné par l'anthologie :
  • ISBN : (ISBN 2-266-01836-1)
  • Alice, le pot de confiture et le raton laveur, préface de Pierre K. Rey
  • Naissance d'un commis voyageur (Birth of a Salesman, 1968)
  • Ligne de fuite (The Last Flight of Dr. Ain, 1969)
  • Le Jeu du solitaire (I'm Too Big But I Love To Play, 1970)
  • La Longue Marche (The man who walked home, 1972)
  • Une demi-heure sur une couverture Hudson Bay (Forever to a Hudson Bay Blanket, 1972)
  • Ultime Espoir (On the Last Afternoon, 1972)
  • Une fille branchée (The Girl Who Was Plugged In, 1973)
  • Houston, Houston, me recevez-vous ? (Houston, Houston, Do You Read ?, 1976)
  • Comme des mouches (The Screwfly Solution, 1977)
  • Une source de joie innocente (A Source of Innocent Merriment, 1980)

Le Livre d'or de la science-fiction : John Wyndham[modifier | modifier le code]

  • Situation dans la série : no 5249
  • Auteur concerné par l'anthologie :
  • ISBN : (ISBN 2-266-01919-8)
  • Vivre ou survivre, préface de Denis Guiot
  • Le Troc des mondes (Worlds to Barter, 1931)
  • Le Monstre invisible (Invisible Monster, 1933)
  • Adaptation (Adaptation, 1949)
  • Indiscrets passe-temps de Pawley (Pauwley's Peepholes ou Operation Peep, 1951)
  • Péril rouge (The Red Stuff, 1951)
  • La Roue (The Wheel, 1952)
  • Casse-tête chinois (Chinese Puzzle, 1953)
  • Abus de confiance (Confidence Trick, 1953)
  • Ce rêve étrange et pénétrant (Perforce to Dream, 1953)
  • La Quête aléatoire (Random quest, 1961)

Le Livre d'or de la science-fiction : Damon Knight[modifier | modifier le code]

  • Attrapez ce Martien ! (Catch That Martian, 1952)
  • Le Circuit de l'éternité (Ticket to Anywhere, 1952)
  • Babel II (Babel II, 1953)
  • Anachron (Thing of Beauty, 1958)
  • En scène ! (You're Another, 1955)
  • Ex tempore (The Beach Where Time Began, 1956)
  • L'Ennemi (The Enemy, 1958)
  • Eripmav (Eripmav, 1958)
  • Une petite merveille (Thing of Beauty, 1958)
  • Suite au prochain volume (To Be Continued, 1959)
  • Masques (Masks, 1968)
  • Ici, très bas (Down there, 1973)
  • La Ronde (La Ronde, 1983)
  • L'Homme qui revenait (The Man Who Went Back, 1985)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]