Le Couac (journal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Le Couac)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Couac.

Le Couac est un mensuel québécois qui se définit comme « un journal satirique libre et indépendant[1] » dans le style du Canard enchaîné. Il a été fondé en 1997 par Jean-François Nadeau et Pierre de Bellefeuille. Au nombre de ses premiers collaborateurs, on compte les cinéastes Pierre Falardeau et Pierre Perrault, les écrivains Pierre Vadeboncœur, Victor-Lévy Beaulieu et Louis Hamelin.

Sa première devise était Couac on dise, couac on fasse..., en référence au célèbre discours de Robert Bourassa le 22 juin 1990 à la suite du blocage de l'Accord du Lac Meech. Il a ensuite eu d'autres devises : Un drôle d'oiseau et je pense donc je nuis.

Le fonds d'archives du journal Le Couac est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[2].

Collaborateurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lecouac.org/
  2. Fonds journal Le Couac (P838) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (fr) Le Couac - Site officiel de la publication.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dix ans de Couacs. Je pense donc je nuis, 2007.