Le Bleu du ciel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le Bleu du ciel est un récit de Georges Bataille écrit en 1935 et paru vingt-deux ans plus tard, en 1957, aux éditions Jean-Jacques Pauvert. Bataille y raconte quelques mois dans la vie d'excès d'Henri Troppmann à Londres, Paris, Barcelone et Trèves en compagnie de ses amies Dirty, Lazare et Xénie, et fait sentir et le désœuvrement et le dégoût devant un monde qui s'apprête à se lancer dans l'abîme.

Jean-Luc Godard en lit un passage dans son film Éloge de l'amour (2001).

Étude[modifier | modifier le code]

Francis Marmande, L'indifférence des ruines. Variations sur l'écriture du “Bleu du ciel”, Marseille, éd. Parenthèses, 1985.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Dans le clip de Résident de la République, on peut y voir l’interprète, Alain Bashung lire Le Bleu du Ciel, en référence à l'album Bleu pétrole.