Lalitavistara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Lalitavistara Sūtra (Soutra de la Multitude d'actions merveilleuses) est un sûtra décrivant la vie du Bouddha Shākyamuni)[1] selon la tradition Mahāyāna.

Dans cet ouvrage, le Bouddha est décrit comme un être sublime qui accomplit des prodiges surnaturels : les « actions merveilleuses » sont ses interventions miraculeuses. Cet ouvrage relate la naissance du Bouddha, sa renonciation à la vie séculière, son Éveil, son prêche du Dharma, etc., jusqu'à son retour à Kapilavastu.

Ce soutra fut traduit en chinois en 308 par Dharmarakṣa (竺法护) sous le nom de Soutra de l'Éclairage universel (chinois : 普曜经, pǔyào jīng), en japonais Fuyo kyo 普曜経. Une autre traduction chinoise fut faite en 683 par Divākara (地婆诃罗, 日照) sous le nom de Le grand et vaste Soutra orné (chinois : 方广大庄严经, fāngguǎng dà zhuāngyán jīng), en japonais : Hoko Daishogon.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Princeton dictionary of buddhism par Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, (ISBN 0691157863), page 464

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

  • Philippe-Édouard Foucaux, Le Lalitavistâra (III° s. ?)
    • original sanskrit : Le Litara Vistara. Développement des jeux : contenant l'histoire du Bouddha Çakya-Mouni depuis sa naissance jusqu'à sa prédication, Leroux, 1884-1892 ; réimpr. Le Lalitavistara : l'histoire traditionnelle de la vie du Bouddha Çakyamuni, Les Deux Océans, 1988, 1992, 450 p., (ISBN 2866810228 et 9782866810221) Paris 1850
    • version tibétaine : Rgya Tch'er Rol Pa, ou Développement des Jeux, contenant l'histoire du Bouddha Çakya-Mouni, traduit sur la version tibétaine du Bkah Hgyour, et revu sur l'original sancrit (Lalitavistâra), Imprimerie Nationale, 1847-1848 ; 1858, 437 p. [1]

Études[modifier | modifier le code]

  • Philippe-Édouard Foucaux, Étude sur le Lalita Vistara pour une édition critique du texte sanskrit, précédée d'un coup d'oeil sur la publication des livres bouddhiques en Europe et dans l'Inde, Maisonneuve , 1870.
  • J.W. de Jong, "Recent Japanese Studies on the Lalitavistara", Indologica Taurinensia, n° 23-24 (1997-1998), p. 247-255.