Lalitavistara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Lalitavistara Sūtra (Soutra de la Multitude d'actions merveilleuses) est un sûtra décrivant la vie du Bouddha Shākyamuni)[1] selon la tradition Mahāyāna.

Dans cet ouvrage, le Bouddha est décrit comme un être sublime qui accomplit des prodiges surnaturels : les « actions merveilleuses » sont ses interventions miraculeuses. Cet ouvrage relate la naissance du Bouddha, sa renonciation à la vie séculière, son Éveil, son prêche du Dharma, etc., jusqu'à son retour à Kapilavastu.

Ce soutra fut traduit en chinois en 308 par Dharmarakṣa(竺法护)sous le nom de Pǔyào jīng《普曜经》(Soutra de l'Éclairage universel), en japonais Fuyo kyo 普曜経. Une autre traduction chinoise fut faite en 683 par Divākara (地婆诃罗, 日照) sous le nom de Fāngguǎng dà zhuāngyán jīng 《方广大庄严经》 (Le grand et vaste Soutra orné), en japonais : Hoko Daishogon.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Princeton dictionary of buddhism par Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, (ISBN 0691157863), page 464

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

  • Philippe-Édouard Foucaux, Le Lalitavistâra (III° s. ?)
    • original sanskrit : Le Litara Vistara. Développement des jeux : contenant l'histoire du Bouddha Çakya-Mouni depuis sa naissance jusqu'à sa prédication, Leroux, 1884-1892 ; réimpr. Le Lalitavistara : l'histoire traditionnelle de la vie du Bouddha Çakyamuni, Les Deux Océans, 1988, 1992, 450 p., (ISBN 2866810228 et 9782866810221) Paris 1850
    • version tibétaine : Rgya Tch'er Rol Pa, ou Développement des Jeux, contenant l'histoire du Bouddha Çakya-Mouni, traduit sur la version tibétaine du Bkah Hgyour, et revu sur l'original sancrit (Lalitavistâra), Imprimerie Nationale, 1847-1848 ; 1858, 437 p. [1]

Études[modifier | modifier le code]

  • Philippe-Édouard Foucaux, Étude sur le Lalita Vistara pour une édition critique du texte sanskrit, précédée d'un coup d'oeil sur la publication des livres bouddhiques en Europe et dans l'Inde, Maisonneuve , 1870.
  • J.W. de Jong, "Recent Japanese Studies on the Lalitavistara", Indologica Taurinensia, n° 23-24 (1997-1998), p. 247-255.