Caractéristiques physiques attribuées au Bouddha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'une des premières représentations du Bouddha (Ier siècle ou IIe siècle, art gréco-bouddhiste du Gandhara.

Les caractéristiques physiques attribuées au Bouddha (en sanskrit lakṣaṇa (en), « signe, attribut »[1]) sont les caractéristiques du corps du bouddha Siddhartha Gautama.

Il n'y a pas de représentations du Bouddha dans l'art bouddhique jusqu'aux environs du IIe siècle, en partie en raison de l'importance de l'aniconisme dans la première période de la statuaire de dévotion bouddhiste et des bas-reliefs.

Un certain nombre des premiers textes décrivent l'apparence du Bouddha, et ont probablement servi de modèle pour les premières représentations. En particulier, les « 32 signes d'un grand homme » décrits dans le Canon Pali[2]. Ces 32 caractéristiques majeures sont également complétées par 80 autres caractéristiques secondaires (Pali : Anubyanjana).

Dans le bouddhisme mahayana, ces marques sont présentes sur le sambhogakāya[3], le corps de félicité, et non sur le nirmāṇakāya, le corps physique du Bouddha.

Période initiale[modifier | modifier le code]

Bouddha avec une moustache, période Gupta (musée de Mathura (en), en Inde).

La première phase du bouddhisme était généralement aniconique, le Bouddha étant représenté sous forme de symboles tels qu'une empreinte, une chaise vide, un cheval sans cavalier ou un parapluie.

Les premières statues de Bouddha ont été faites dans le Gandhara (maintenant la région de Kandahar, en Afghanistan), et présentent souvent le Bouddha et d'autres bodhisattva avec une moustache. Le Gandhara fut conquis par Alexandre le Grand, et une importante école de sculpture s'y développa du Ier au Ve siècle, influencée par l'art grec.

Les trente-deux signes du Grand Homme[modifier | modifier le code]

Bouddha, art du Gandhara, Ier siècle ou IIe siècle.
Empreinte de pied du Bouddha. Ier siècle, Gandhara.

Le Bouddha est traditionnellement considéré comme ayant les trente-deux caractéristiques d'un grand homme (Skt. Mahāpuruṣa Laksana ). Ces trente-deux caractéristiques sont également considérées comme étant présentes dans le chakravartin[4], le roi universel idéal. Celles-ci sont également énumérées dans le Brahmāyu Sutta du Majjhima Nikāya, le Mahāpadānasutta, le Lalitavistarasūtra.

Les trente-deux caractéristiques majeures sont[3] 
  1. Les deux pieds au même niveau
  2. Marques de roues à mille rayons sur la plante des pieds
  3. Des doigts et orteils longs
  4. Mains et pieds souples
  5. Les orteils et les doigts finement palmés
  6. Des talons saillants
  7. Coup-de-pied arqué
  8. Les mollets comme ceux d'un cerf royal
  9. Les paumes des mains atteignent les genoux
  10. Organe mâle caché
  11. Hauteur et longueur des bras égaux
  12. Poils gracieux et bouclés
  13. Une peau dorée
  14. Une aura de dix pieds autour de lui
  15. La peau douce
  16. La plante des pieds, la paume des mains et le cou bien courbées
  17. La racine des poils foncée
  18. Les aisselles bien remplies
  19. Le torse comme celui d'un lion
  20. Le corps droit
  21. Les épaules larges et rondes
  22. Quarante dents
  23. Quatre canines d'un blanc pur
  24. Les dents blanches et bien disposées
  25. La mâchoire comme celle d'un lion
  26. Une salive qui rehausse le gout des aliments
  27. La langue longue et large
  28. La voix profonde et retentissante
  29. Les yeux bleu foncé
  30. Les cils comme ceux d'un taureau royal
  31. Un Urna, petit cercle entre les sourcils
  32. La présence du Ushnisha, une protubérance sur la tête.

Les 80 caractéristiques mineures[modifier | modifier le code]

Sculpture du Bouddha depuis Mathura, Inde. Ve ou VIe siècle

Les 80 caractéristiques mineures du Bouddha sont connues pour être énumérées un certain nombre de fois dans les agamas du canon bouddhiste chinois. Selon Guang Xing, les 80 marques mineures sont liées aux trente-deux grandes marques et sont simplement une description plus détaillée des caractéristiques corporelles du Bouddha. Dans le Sarvastivadin Abhidharma Mahāvibhāṣa Sastra, la question se pose à propos de la relation entre les marques majeures et mineures, et il est dit que les petites marques sont parmi les principales marques, mais non mélangées avec elles, comme des fleurs dans la forêt permettent aux arbres de se distinguer. Ces 80 caractéristiques mineures sont aussi devenues importantes, car elles ont été adoptées par les traditions bouddhistes, y compris les deux traditions Mahāyāna et Theravada. Dans la littérature Pali, les quatre-vingts caractéristiques mineures se trouvent dans l’Apadāna (en) et le Milindapañha. Certains chercheurs pensent que les quatre-vingts caractéristiques mineures sont un développement précoce dans la tradition bouddhiste, surtout importantes dans l'école Sarvastivada.

Les quatre-vingts caractéristiques mineures sont
  1. Il a de beaux doigts et de beaux orteils.
  2. Il a des doigts et des orteils bien proportionnés.
  3. Il a des doigts et des orteils en forme de tube.
  4. Ses ongles des pieds et des mains ont une teinte rosée.
  5. Ses ongles des pieds et des mains sont légèrement retroussés à la pointe.
  6. Ses ongles des pieds et des mains sont lisses et arrondis, sans stries.
  7. Ses chevilles et ses poignets sont arrondis et sans bosses.
  8. Ses pieds sont de longueur égale.
  9. Il a une belle allure, comme celle d'un roi-éléphant.
  10. Il a une démarche majestueuse, comme celle d'un roi-lion.
  11. Il a une belle allure, comme celle d'un cygne.
  12. Il a une démarche majestueuse, comme celle d'un bœuf royal.
  13. Son pied droit mène la marche.
  14. Ses genoux n'ont pas les rotules en saillie.
  15. Il a le comportement d'un grand homme.
  16. Son nombril est sans défaut.
  17. Il a un abdomen de forme profonde.
  18. Il a des marques dans le sens horaire sur l'abdomen.
  19. Ses cuisses sont arrondies comme des gerbes de bananes.
  20. Ses deux bras sont en forme de trompe d'éléphant.
  21. Les lignes sur les paumes de ses mains ont une teinte rosée.
  22. Sa peau est épaisse ou mince comme il se doit.
  23. Sa peau est sans rides.
  24. Son corps est impeccable en haut comme en bas.
  25. Son corps est sans tache et sans bosse.
  26. Son corps est absolument exempt d'impuretés.
  27. Il a la force de 10 000 millions d'éléphants ou de un million de millions d'hommes.
  28. Il a un nez en saillie.
  29. Son nez est bien proportionné.
  30. Ses lèvres supérieure et inférieure sont égales en taille et ont une teinte rosée.
  31. Ses dents sont sans tache et sans plaque.
  32. Ses dents sont longues comme des conques polies.
  33. Ses dents sont lisses et sans stries.
  34. Ses cinq organes des sens sont sans défaut.
  35. Ses quatre canines sont claires et arrondies.
  36. Son visage est long et beau.
  37. Ses joues sont radieuses.
  38. Les lignes sur ses paumes sont profondes.
  39. Les lignes sur ses paumes sont longues.
  40. Les lignes sur ses paumes sont droites.
  41. Les lignes sur ses paumes ont une teinte rosée.
  42. De son corps émane un halo de lumière s'étendant autour de lui sur deux mètres.
  43. Les fossettes de ses joues sont bien arrondies et lisses.
  44. Ses paupières sont bien proportionnées.
  45. Les cinq nerfs de ses yeux sont sans défaut.
  46. La pointe de ses poils n'est ni courbée ni pliée.
  47. Il a une langue arrondie.
  48. Sa langue est douce et a une teinte rosée.
  49. Ses oreilles sont longues comme des pétales de lotus.
  50. Ses trous d'oreille sont joliment arrondis.
  51. Ses nerfs et ses tendons ne ressortent pas.
  52. Ses nerfs et ses tendons sont profondément enfoncés dans la chair.
  53. Son chignon est comme une couronne.
  54. Son front est bien proportionné en longueur et en largeur.
  55. Son front est arrondi et beau.
  56. Ses sourcils sont arqués.
  57. Les cheveux de ses sourcils sont fins.
  58. Les cheveux de ses sourcils se trouvent à plat.
  59. Il a de grands sourcils.
  60. Ses sourcils atteignent le coin extérieur de ses yeux.
  61. Sa peau est fine sur tout son corps.
  62. Son corps entier a des signes abondants de bonne fortune.
  63. Son corps est toujours rayonnant.
  64. Son corps est toujours frais comme une fleur de lotus.
  65. Son corps est extrêmement sensible au toucher.
  66. Son corps a le parfum du bois de santal.
  67. Ses poils sont de même longueur.
  68. Il a les poils fins.
  69. Il respire toujours bien.
  70. Sa bouche a toujours un beau sourire.
  71. Sa bouche a le parfum d'une fleur de lotus.
  72. Ses cheveux sont foncés.
  73. Ses cheveux sont fortement parfumés.
  74. Ses cheveux ont le parfum d'un lotus blanc.
  75. Il a les cheveux frisés.
  76. Ses cheveux ne grisonnent pas.
  77. Il a les cheveux fins.
  78. Ses cheveux sont démêlés.
  79. Ses cheveux ont de longues boucles.
  80. Il a un chignon comme s'il était couronné d'une guirlande de fleurs royales.

Description alternative[modifier | modifier le code]

Certains ont noté que, dans au moins deux discours du Canon Pali, le Bouddha peut être interprété comme étant chauve, comme si sa tête avait été rasée.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Dictionnaire Héritage du Sanscrit de Gérard Huet (en ligne)
  2. (en) Sarah Shaw, Buddhist Meditation: An Anthology of Texts from the Pali Canon, 2006, p. 114
  3. a et b Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme [détail des éditions]
  4. Le Digha Nikaya, dans le «Discours des marques" (Pali: Lakkhaṇa Sutta ) énumère et explique les trente-deux caractéristiques