Guillaume Pauthier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guillaume Pauthier
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jean-Pierre Guillaume PauthierVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jean-Pierre Guillaume Pauthier, né à Mamirolle le et mort à Paris le est un orientaliste et poète français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Savant réputé, il a publié de nombreuses études et écrits sur l’Orient (la Chine, l'Inde...), sur les îles Ioniennes, et effectué de très nombreuses traductions dont Marco Polo et Confucius. Il a également traduit l'Essai sur la philosophie des Hindous de Henry Thomas Colebrooke.

Son frère avait épousé la sœur du Général Donzelot, lui aussi originaire de Mamirolle.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Poésie
  • Mélodies et chants d'amour (1825) ;
  • Helléniennes (1825) ;
Essais
  • Chine ou Description Historique, Géographique et Littéraire de ce vaste empire, d'après des documents chinois. Première partie, comprenant un résumé de l'histoire et de la civilisation chinoises depuis les temps les plus anciens jusqu'à nos jours ;
Traductions
  • Le Tà Hio, ou la Grande Étude, le premier des quatre Livres de Philosophie morale et politique de la Chine; Ouvrage de Khoung-Fou-Tseu (Confucius) et de son disciple Thsêng-Tseu; traduit en français avec une version latine et le texte chinois en regard; accompagné du commentaire complet de Tchôu-Hî, et de notes tirées de divers autres commentateurs chinois
  • Confucius et Mencius: les quatre livres de philosophie morale et politique de la Chine ;
  • Les livres sacrés de l'Orient, comprenant : le 'Chou-king, ou Le livre par excellence', 'Les Sse-Chou, ou Les quatre livres moraux de Confucius et de ses disciples ; 'Les Lois de Manou, premier législateur de l'Inde', le 'Koran' de Mahomet, traduits ou revus et publiés par G. Pauthier, Paris, Firmin Didot, 1840, 764 p. [1] ;
  • Essai sur la philosophie des hindous. Henry Thomas Colebrooke, Guillaume Pauthier. Éd. Firmin Didot, Paris, 1834

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :