Lac Bleu de Lesponne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lac Bleu.

Lac Bleu de Lesponne
Le lac en août 2006.
Le lac en août 2006.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Géographie
Coordonnées 42° 56′ 12″ nord, 0° 04′ 49″ est[1]
Type Barrage
Origine Glaciaire
Superficie 51 ha
Altitude 1 977 m
Profondeur 121 m
Hydrographie
Émissaire(s) Ruisseau le Lhécou, puis Adour de Lesponne

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Lac Bleu de Lesponne

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Lac Bleu de Lesponne

Le lac Bleu de Lesponne est un lac pyrénéen situé dans le département français des Hautes-Pyrénées en région Occitanie, plus précisément dans la haute vallée de Lesponne.

Protection[modifier | modifier le code]

Le lac fait partie d'une zone naturelle protégée, classée ZNIEFF de type 2.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le qualificatif de bleu vient de la couleur du lac d'un bleu intense, dû à sa profondeur. On trouve de nombreux « lac Bleu » dans la région ainsi que des « lac Vert » ou « lac Noir ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Le lac Bleu se situe dans le département des Hautes-Pyrénées, au sud-est de la commune de Beaucens, en limite de celle de Bagnères-de-Bigorre. D'une superficie de 51 ha[2], il a une profondeur de 120 m, ce qui en fait le lac le plus profond des Pyrénées[3].

À environ 500 mètres à l'est se trouve le lac Vert.

Le lac Bleu de Lesponne, situé sur le territoire du Parc National des Pyrénées, est classé site d'intérêt communautaire (SIC) Natura 2000 : Lac Bleu Léviste (directive habitats)[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom primitif de ce lac était lac de Lhecou [lyécou], d'un préceltique lheco signifiant « grosse pierre » ou « pierre plate ». Ce nom a été conservé par le torrent qui servait jadis d'exutoire aux eaux du lac.

Bien que se situant dans le bassin de la vallée de l'Adour, le lac Bleu appartient depuis le Moyen Âge à quatre communes du Dabantaygue en Lavedan.

La Commission syndicale du Houscau, créée par décret du 23 juin 1851, assure la gestion de la Montagne du Houscau, propriété indivise des communes de Boo-Silhen, Saint-Pastous, Geu et Berbérust-Lias. Elle est aussi responsable du Lac Bleu, propriété indivise des communes[5].

Voies d'accès[modifier | modifier le code]

L'ascension vers le lac se fait depuis le hameau du Chiroulet et dure environ deux heures trente.

Le retour peut se faire par le lac d'Ourrec. On pourra ainsi voir la cascade d'Ouscouanou.

Images[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Google Maps et Wikimapia
  2. Lacs de la vallée de Campan sur le site « Lacs des Pyrénées », consulté le 3 juin 2012.
  3. Lacs de la vallée de Campan sur http://www.pyrenepeche.org
  4. Fiche Lac Bleu Léviste sur le site de l'INPN, consulté le 15 mars 2013.
  5. Commission syndicale du Houscau : Site des Archives Départementales des Hautes-Pyrénées.