Vallée de Lesponne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vallée de Lesponne
Vue de la vallée de Lesponne depuis le lac Bleu
Vue de la vallée de Lesponne depuis le lac Bleu
Massif Massif du Montaigu / Massif du Pic-du-Midi-de-Bigorre (Pyrénées)
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Communes Bagnères-de-Bigorre, Beaudéan, Campan
Coordonnées géographiques 42° 59′ nord, 0° 07′ est[1]
Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées
(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Vallée de Lesponne
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées
(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Vallée de Lesponne
Orientation aval nord-est
Longueur 13 km
Type Vallée glaciaire
Écoulement Adour de Lesponne
Voie d'accès principale D 29

La vallée de Lesponne est une vallée française creusée par l'Adour de Lesponne au pied du versant nord du Pic du Midi de Bigorre dans le département des Hautes-Pyrénées, en région Occitanie.

Toponymie[modifier | modifier le code]

On retrouve dans le nom de Lesponne l'aquitanique lez « cours d'eau » et l'aragonais ibon « lac de montagne ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Orientée sud-ouest / nord-est, la vallée s'étend sur environ 15 km avec une largeur entre 7 km, elle débouche sur la vallée de Campan au niveau du village de Beaudéan. Son versant nord est surplombé par le pic du Montaigu.

Elle est implantée sur les communes de Bagnères-de-Bigorre, Campan et Beaudéan.

La vallée se trouve entre le massif du Montaigu et le massif du Pic-du-Midi-de-Bigorre.

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

Lieux-dits et écarts de la vallée oû l'on trouve un habitat dispersé.

  • Arribarat : d'après arribèra « plaine », « rivière ».
  • Chiroulet : « sifflet » (cf. xirula) appliqué au murmure du ruisseau.
  • Lhécou : du gascon ljekɵ / lheca « grosse pierre » d'un proto-celtique *likkā « pierre plate » que l'on retrouve dans Les Lecques (83) ou dans le breton krommlec’h « pierres en courbe ».
  • Trémesaouet
  • Pich de l'Ouscouaou : du gascon pich « cascade », un mot apparenté à pichet.
  • Par d'Aumède
  • Par dé Vidalet
  • Esquerré : « gaucher » (ou plutôt « lieu en angle »), du basque ezker « gauche ».
  • Par dé Hay
  • Par dé Bataillé
  • Par d'eth Couy : « le pelé », signale un lieu déboisé.
  • La Vialette
  • L'Entrade : l'entrée
  • Les Trappes
  • Par dé Hourcaou : « la source du four »,

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La vallée est traversée dans le sens est-ouest par l'Adour de Lesponne, affluent gauche de l'Adour. La vallée héberge sur ses hauteurs sud :

Et à l'est :

Flore et faune[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

  • Tourisme
  • Pastoralisme
  • Gestion des forêts

Gastronomie locale[modifier | modifier le code]

Dans la vallée de Lesponne, la gastronomie garde une place importante, notamment pour faire perdurer les traditions ancestrales. La ferme Chez Sancet fait revivre les barattes manuelles pour la fabrication du beurre au lait de vache. L'association Milharis propose quant à elle chaque année la soirée Pastet qui est un plat préparé à partir de farine de châtaigne et de lait. Une auberge restaurant nichée au cœur du village propose les plats traditionnels montagnards dont la garbure est la spécialité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]