La Marque de Windfield

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Marque de Windfield (titre original : A Dangerous Fortune) est le neuvième roman écrit par Ken Follett. C’est un thriller victorien, écrit en 1993 et publié en France en 1994 par les éditions Robert Laffont dans une traduction de Jean Rosenthal.

L’action se déroule dans le Londres du XIXe siècle, Plusieurs élèves du collège de Windfield sont impliqués dans un incident au cours duquel un des leurs, Peter, se noie. Mais cette noyade est-elle vraiment un accident ? Les secrets qui entourent cet épisode vont marquer à jamais les destins d’Edward, riche héritier d’une grande banque, de Hugh, son cousin pauvre et réprouvé, de Micky Miranda, fils d’un richissime Sud-Américain. Autour d’eux, des dizaines d’autres figures s’agitent dans cette société où les affaires de pouvoir et d’argent, de débauche et de famille, se mêlent inextricablement derrière une façade de respectabilité… Ken Follett dépeint la vie de jeunes gens faite de passion, de traitrise, de manipulation et de meurtres.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le prologue, situé en 1866 met en scène le jour de l’accident. Il introduit les jeunes collégiens, personnages principaux que l’on retrouve tout au long du roman. Il positionne aussi la place de chaque personnage dans la société. On y apprend également deux morts, celle de Peter Middleton et de Tobbias Pilaster, père de Hugh.

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Hugh Pilaster[modifier | modifier le code]

Hugh Pilaster est le mouton noir de la famille, fils de Tobias il est reprouvé quand son père décide de ne pas suivre la tradition familiale qui est de devenir banquier. Hugh est le « gentil » du livre, on suivra ses mésaventures tout au long du roman, le menant de désillusion en désillusion.

Edward Pilaster[modifier | modifier le code]

Edward Pilaster est le fils de Joseph Pilaster et Augusta Pilaster. Meilleur ami de Micky Miranda, peu doué pour les études et pour le travail, il fréquente assidument les lieux de plaisir. Il sera le banquier qui fera couler la banque Pilaster. Soumis et manipulé par sa mère et son meilleur ami, il se mariera avec Emily bien qu’il soit en réalité amoureux de Micky.

Micky Miranda[modifier | modifier le code]

Micky Miranda est le fils d’une riche brute d’Amérique du sud. Il vit dans la constante peur de son père et que celui-ci le force à rentrer au Cordovay. C’est un manipulateur, menteur ainsi qu’un meurtrier. Il se mariera mais ne cessera de tromper sa femme tout comme Edward.

Augusta Pilaster[modifier | modifier le code]

Mère d’Edward et épouse de Joseph. Femme ambitieuse, manipulatrice et très attachée à ses privilèges. Elle tente par tous les moyens de favoriser la carrière de son fils au détriment de celle de Hugh.

Maisie Robinson[modifier | modifier le code]

De son vrai nom Rabinowicz. Alors qu’elle était assez jeune, la faillite du père de Hugh avait entrainé celle de ses parents. Elle nourrit donc un puissant ressentiment envers la famille Pilaster, dont elle recroisera la route.

Solly Greenbourne[modifier | modifier le code]

Fils du riche banquier Ben Greenbourne, dont il suit les traces. Homme généreux et fidèle, il fera preuve d'une constante loyauté envers Hugh.

Peter Middleton[modifier | modifier le code]

Peter Middleton est un élève du collège de Windfield qui mourra noyé. Son décès, considéré comme accidentel, conserve une part de mystère qui projette une ombre sur l’ensemble du récit.