L'Hiver du monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la littérature <adjF> image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant la littérature britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'Hiver du monde
Auteur Ken Follett
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre roman historique
Version originale
Langue Anglais britannique
Titre Winter of the world
Date de parution 2012
Version française
Traducteur Dominique Haas, Odile Demage
Éditeur Robert Laffont
Date de parution 2012
ISBN 2-221-11083-8
Série Le Siècle
Chronologie
Précédent La Chute des géants Aux portes de l'éternité Suivant

L'Hiver du monde (titre original : Winter of the world) est un roman historique de Ken Follett, écrit en 2012. Situé entre La Chute des géants et Aux portes de l'éternité, L'Hiver du monde est le deuxième volet de la trilogie Siècle.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le roman commence dans l'entre-deux-guerres. On retrouve les familles qui se sont croisées dans La Chute des Géants qui vont cette fois vivre la joyeuse expansion des "années folles" puis devoir affronter les bouleversements du monde occasionnés par la Seconde Guerre mondiale. Le récit se déroule aux États-Unis, en Europe et en Russie.

En 1933, Lloyd et Ethel repartent en Angleterre. Boy épouse Daisy, fille légitime de Lev, en 1936. Lloyd va combattre le fascisme en Espagne. Le 10 mai 1940, l'Allemagne envahit le Benelux. Lloyd est prisonnier en France, fuit en Espagne, et revient à Londres. En décembre 1941, le Japon attaque la marine américaine à Pearl Harbor en présence des Dewar. Lloyd épouse Daisy, à qui Boy avait refusé le divorce avant d'être abattu en vol. En 1945, après l'armistice, Lloyd est élu député. Les américains larguent 2 bombes atomiques sur le Japon, après des années de recherche dans un laboratoire où collabore Greg. En 1947, les russes menacent d'envahir l'Europe et en 1949, ils ont la bombe atomique grâce à un traitre américain, convaincu par Volodia, devenu officier des renseignements de l'Armée Rouge.

Lien externe[modifier | modifier le code]