Léon Zéliqzon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Léon Zéliqzon, né à Vantoux près de Metz (Moselle, France) le et assassiné le à Vandières (Meurthe-et-Moselle), était un éminent spécialiste du patois lorrain roman.

Il fut professeur au lycée de garçons de Metz, aujourd'hui lycée Fabert, et était de confession israélite. Avant 1918, il fut le professeur de Joachim von Ribbentrop.

Une minuscule rue porte son nom à Metz.

On lui doit deux ouvrages fondamentaux :

  • Le Dictionnaire des patois romans de la Moselle (718 pages parues en 3 livraisons en 1922-1924 chez Fuchs à Saverne).
  • Textes patois recueillis en Lorraine par L. Zéliqzon et G. Thiriot. - Metz : Verlag der Gesellschaft für Lothringische Geschichte und Altertumskunde, 1912. - xii, 477 p. - (Annuaire de la Société d'Histoire et d'Archéologie lorraine, 1912, Supplément IV.)

Source[modifier | modifier le code]

  • Roger Clément, Le professeur Léon Zéliqzon, Annuaire de la Société d'Histoire et d'Archéologie de la Lorraine, Metz, tome 48, 1947, p. 12-16