L'Eau et les Rêves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'Eau et les Rêves
Essai sur l'imagination de la matière
Auteur Gaston Bachelard
Genre Ouvrage philosophique
Lieu de parution Drapeau de la France France
Date de parution 1942
Nombre de pages 221
ISBN 2253060992
Chronologie

L’Eau et les Rêves : Essai sur l'imagination de la matière est un ouvrage du philosophe français Gaston Bachelard publié en 1942.

Description[modifier | modifier le code]

Bachelard écrit :

« C'est près de l'eau que j'ai le mieux compris que la rêverie est un univers en émanation, un souffle odorant qui sort des choses par l'intermédiaire d'un rêveur. Si je veux étudier la vie des images de l'eau, il me faut donc rendre leur rôle dominant à la rivière et aux sources de mon pays. Je suis né dans un pays de ruisseaux et de rivières, dans un coin de la Champagne vallonnée, dans le Vallage, ainsi nommé à cause du grand nombre de ses vallons. La plus belle des demeures serait pour moi au creux d'un vallon, au bord d'une eau vive, dans l'ombre courte des saules et des osières. »

À l'écoute de l'eau et de ses mystères, Gaston Bachelard entraîne son lecteur dans une méditation littéraire et psychologique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Ernest Fraenkel, « La psychanalyse au service de la science de la littérature », Cahiers de l'Association internationale des études françaises, vol. 7, no 1,‎ , p. 23-49 (lire en ligne).
  • Thierry Paquot, Géopoétique de l'eau. Hommage à Gaston Bachelard, Les Lilas, Eterotopia, 2016.
  • Peter Sloterdijk, Sphères I : Bulles, Paris, Pauvert, 2002, 687 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]