La Flamme d'une chandelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Flamme d'une chandelle est la dernière œuvre de Gaston Bachelard, publiée de son vivant, en 1961.

Cette dernière œuvre du philosophe Gaston Bachelard étudie « le renouvellement de la rêverie du rêveur dans la contemplation d'une flamme solitaire ». Mais c'est aussi un essai sur le pouvoir de l'imagination face à la chose, sur l'éveil de l'esprit dans la rêverie, avec les citations de Strindberg, et Trakl et Novalis, enfin sur la force de la pensée et de ses divagations.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]