Khoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Khoy
(fa) خوی
La vieille porte de pierre (Darvāzeh sangi) du bazar de Khoy.
La vieille porte de pierre (Darvāzeh sangi) du bazar de Khoy.
Administration
Pays Drapeau de l'Iran Iran
Province Azerbaïdjan occidental
Indicatif téléphonique international +(98)
Démographie
Population 182 987 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 38° 32′ nord, 44° 58′ est
Altitude 1 107 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Iran

Voir la carte administrative d'Iran
City locator 14.svg
Khoy

Géolocalisation sur la carte : Iran

Voir la carte topographique d'Iran
City locator 14.svg
Khoy
Sources
Index Mundi

Khoy (en persan : خوی, en azéri خوی, Xoy, en kurde : Xoy), aussi écrit Khoi or Khvoy, anciennement Her, est une ville de la province de l'Azerbaïdjan occidental en Iran. La ville est située entre Maku et Ourmia.

L'économie de la région est basée sur l'agriculture, particulièrement la production de fruits, de céréales et de grumes de bois.

Khoy est situé au nord de la capitale de la province et la plus grande ville Urmia, et 807 km au nord-ouest de Téhéran. L'économie de la région repose sur agriculture, en particulier la production de fruits, de céréales, et le bois. Khoy est surnommé le Tournesol ville de l'Iran. Au recensement de 2006, la ville avait une population de 178 708 habitants, avec une population estimée à 200 985 en 2012. Les habitants de la ville sont principalement des Azéris d'Iran et l'azéri est la langue dominante[1],[2], tandis que presque tous les habitants peuvent aussi converser en persan. La religion principale est l'islam chiite[3],[4]. Occupée depuis l'époque Médique, elle a également une longue histoire en tant qu'important centre chrétien[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Chah Ismaïl fut défait dans les environs de Khoy, lors de la bataille de Tchaldiran en 1514, par le sultan Sélim Ier.

Après la mort de Nadir Shah, Khoy devient le centre d'un petit khanat autonome entre 1747 et 1813 sous l'autorité de Najaf Qouli Khan Domboli (mort en 1785) et de ses descendants. Le contrôle de Khoy a été disputé, la ville ayant été attaquée par l'Empire russe en 1827 et l'Empire ottoman en 1911. Durant la Seconde Guerre mondiale, la ville était sous le contrôle de l'Union soviétique.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Iran: Country Study Guide », World country study guide library, INFORMATION STRATÉGIQUE ET DEVELOPPEMENTS-USA, vol. 78,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Iran-Azerbaïdjanais », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, Library of Congress Country Studies,‎ (lire en ligne)
  3. "« Toutes choses et nouvelles sur Xoy »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 9 juin 2017)," : toutes les activités et des nouvelles sur Xoy .
  4. "(en) « Khvoy » [archive du ], " World Gazetteer
  5. Andrew Burke, l'Iran p. 138. Lonely Planet. (ISBN 1742203493)