Ketouba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rare Ketouba célébrant le mariage d'Abraham, fils de Jacob Lopez, à Dona Luna, fille de David Marini, le mercredi 15 Av, 5458 ( 23 Juillet 1698) à Livourne (Italie).
Ketouba célébrant le mariage de Shelomò, fils de Zare de Carcassona et de Bella di Merwanha, à Alghero (Sardaigne) au XIV° s., avant l'Inquisition et l'expulsion des Juifs en 1492.

La ketouba (de l'araméen ketoubba, « document écrit ») est un contrat de mariage juif.

Censée fixer les obligations y compris monétaires du fiancé vis-à-vis de sa future épouse, elle est constituée des noms des futurs époux, de leurs parents et de leurs témoins. Elle fixe les devoirs de chacun selon la loi juive et attribue une protection particulière pour l'épousée.

Le document est lu à voix haute durant la cérémonie devant l'assemblée, signée par deux témoins juifs et confiée à la mariée.

Cependant, bien qu’elle soit nécessaire à la reconnaissance officielle de l’union maritale par les autorités juives, à la judéité de la lignée et qu'elle serve pour le mariage des enfants à venir, elle n’a aucune valeur juridique devant un tribunal juif[réf. souhaitée].

Gallerie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]